Une satire plutôt bien amenée

Avis sur Night Call

Avatar PierreDescamps
Critique publiée par le

Certaines affiches sont si belles qu'elles donnent envie de foncer aller voir le film. C'est le cas de celle de Night Call et du synopsis de départ qui était plutôt alléchant.
La comparaison avec Drive est directement mise en avant alors certes on ressent la patte artistique sur certains plans mais ça s’arrête la.

Night Call est une caricature du petit monde fou de la télévision et raconte l'histoire d'un reporter totalement rationnel et prêt à tout pour réussir. Le récit est donc centré sur la critique des médias d'aujourd'hui et sur leurs moyens de procéder essentiellement mais surtout sur ce personnage principal.
Celui-ci est un pur modèle de la société, une caricature vivante de ce qui se fait de pire dans la rationalisation exagérer de l'homme qui a délaissé tout son coté humain et ses émotions.
Les dialogues sont un véritable régal, rempli d'ironie et d'humour un peu noir, le personnage principal possède une gigantesque force de persuasion : il sait retourner la situation et prouver que quoi qu'il fait il a raison dans ses actes.
Ce personnage principal qui marchande tout que ce soit professionnellement, sexuellement ou amicalement mais celui-ci est au final une âme solitaire qui vagabonde tristement.
Jake Gyllenhaal est tout simplement monstrueux dans ce rôle avec une grande présence et ses yeux globuleux qui avale tout les regards.

Sans aucun doute, un bon film captivant.
Mais ... le traitement de la chose reste assez superficiel. On rigole d'un rire noir sur certaines tirades mais la critique reste en surface et n'attaque pas les choses frontalement. Tout est un peu trop gros pour qu'on y croit totalement que ce soit au niveau des médias qui en rajoutent parfois un peu trop lourdement mais surtout au niveau du personnage principal malgré toutes les qualités qu'il apporte au récit. Dès le début, celui-ci est rationnel et assez inhumain il ne doute pratiquement jamais dans le film ( spoiler : hormis quand il casse la vitre de son miroir où on ressent enfin une émotion : de l'énervement) et ce personnage est tellement en décalage qu'on a du mal à avoir peur ou se dire que ce personnage existe vraiment.
Avec Drive, on pouvait s'identifier au personnage silencieux joué par Ryan Gosling mais ici on prend du recul avec le récit et on a du mal à être véritablement transporté.

Malgré ses quelques défauts, Night Call est un produit de bonne facture. Bien écrit, bien tourné avec de jolis plans et couleurs, bien joué et intéressant sur les points de vue qu'il aborde bien que parfois un peu grossier dans leurs développements, ce film est à classer dans les meilleurs films de 2014 même si Interstellar, Mommy et Gone Girl scruteront les premières places. C'est peut etre l'occasion pour Jake Gyllenhaal d'obtenir l'oscar de meilleur acteur pour sa grande performance tout en maitrise. Bref un bon film agréable à visionner et assez pertinent sans aucun doute !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 363 fois
1 apprécie

PierreDescamps a ajouté ce film à 2 listes Night Call

Autres actions de PierreDescamps Night Call