Journalisme capitaliste

Avis sur Night Call

Avatar François Lesbre
Critique publiée par le

Le journalisme télé du coin de la rue, le capitalisme à son paroxysme dans les relations à l'autre, un sentiment de dégoût à la fin de la promenade nocturne, le film est produit par ceux qui avaient permis l'émergence de Drive, il y a de la bagnole mais c'est à peu près le seul point commun.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 340 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de François Lesbre Night Call