Un ambition sans limites...

Avis sur Night Call

Avatar Pavaldech
Critique publiée par le

Oui j'ai été embarqué par cette histoire, comme je l'avais été par la série parlant du même sujet et produite par Netflix. Cette série se déroule aussi dans la ville des anges. Bien sûr que cet homme simple, jeune et direct m'a touché par sa démarche sincère et son esprit affuté.

Lou Bloom qui nous est présenté comme un self made man, ayant peu de scrupule dès le début du film ne manque pas d'inventivité dans une ville où le chômage est à la hausse et où tout le monde cherche désespérément du travail. Cet homme semble se définir comme un pur produit d'une société américaine qui ne fait pas grand chose pour cette classe sans éducation et son compétences spécialisés.

Heureusement nous sommes au XXI siècle et internet permet de s'intéresser et de comprendre à peu près n'importe quel sujet comme Lou l'explique si bien à Nina la rédactrice en chef avec qui il va rapidement s'accointer.

Grâce à un concours de circonstances il découvre un métier, précaire, lui permettant de mettre à profit sa morale douteuse et son sens inné du business et de la discussion. Eh oui! Notre homme est un "fast learner" comme il égraine de nombreuse fois durant le film. Il est l'expression d'un monde individualiste où tous les moyens sont bons pour obtenir un moyen de subsistance. Il incarne l'expression d'un monde attaché à son confort individuel, à sa sécurité et à sa capacité à rester constamment compétitif. Confort individuel dans sa volonté d'être un auto-entrepreneur sans scrupule exploitant son unique et fidèle collaborateur, confort individuel aussi du téléspectateur abreuvé d'images violentes dès le début de la journée.

Quand nous sommes poussés à survivre il existe plusieurs options et Lou défini à lui seul cette notion de survie coûte que coûte, qui ne se laisse embarrasser ni des valeurs collectives, ni d'une certaine morale ou éthique quelconque et encore moi de normes sociales et légales auxquelles la plupart des individus se conforment.

Un must see!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 45 fois
1 apprécie

Pavaldech a ajouté ce film à 3 listes Night Call

Autres actions de Pavaldech Night Call