Affiche No

Critiques de No

Film de (2013)

A voté

Pas grand-chose à dire sur l’histoire puisqu’elle appartient à l’Histoire. Le film retrace les péripéties qui ont vu le Chili sortir du joug de la dictature de Pinochet en 1988, alors que celui-ci était au pouvoir depuis 1973. Cela s’est passé à la suite d’un referendum où les chiliens étaient invités à répondre à une question simple : le... Lire l'avis à propos de No

68 12
Avatar Electron
8
Electron ·

A l’heure où fléchit la campagne

Pablo Larain est désormais connu pour sa maîtrise et une certaine patte formelle qui le rendent apte à transcender les sujets qu’il aborde, et qui embrassent l’histoire du XXème siècle, de Neruda à Lire la critique de No

24 2
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

Ou la supériorité de l'enthousiasme sur la peur

Auteur, déjà, de deux films (Tony Manero et Santiago 73, post mortem) dédiés aux heures noires de son pays au temps d’Augusto Pinochet (1973-1990), Pablo Larrain se réapproprie cette fois-ci le sujet en posant une question pour le moins originale : et si la démocratie était moins une affaire d'idéologie que de marketing ? Le marketing en question, c’est celui qui... Lire la critique de No

16 3
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

No Pub

D'abord surpris par la vieillerie de l'image, on comprend vite la volonté d'uniformiser documents d'archives réels et fiction inspirée de l'Histoire. Et ça marche très bien. Gael Garcia Bernal est encore impeccable. Hommage salutaire sur cette révolution pacifiste et joyeuse. En évoquant néanmoins l'importance de ne pas oublier les victimes de la dictature Pinochet. Parfois ressemblant au très... Lire l'avis à propos de No

14
Avatar Adam  Kesher
7
Adam Kesher ·

Chile, la alegria ya viene

Quel film ! 1988 : Pinochet organise un référendum pour tenter de légitimer son régime aux yeux de son peuple et, surtout, du monde entier. Le film raconte comment l'opposition s'organise pour créer une campagne de publicité qui convaincra les chiliens d'aller voter, et surtout de voter "NO". Ce qui marque les esprits dès les premières minutes est l'incroyable ambiance qu'a su créer le... Lire la critique de No

11
Avatar Titouan
8
Titouan ·

Anti Argo

Avec No, le chilien Pablo Larrain clôt sa trilogie consacrée à la dictature de Pinochet, de son avènement à sa chute. Une chute inattendue, qui doit beaucoup au hasard et au concours de circonstances puisque, après quinze années de régime, le dictateur et son gouvernement décident l’organisation d’un référendum sur le renouvellement de la présidence pour les huit ans à venir. Les partisans des... Lire l'avis à propos de No

14 9
Avatar Patrick Braganti
9
Patrick Braganti ·

Dr NO

Comment raconter aujourd'hui les semaines précédant la destitution d'Augusto Pinochet ? C'est simple, en évoquant les dessous de la campagne politico-publicitaire des partisans du Non. Filmé avec une caméra video pourrie des années 80, le film mêle intelligemment images d'archives et acteurs brillants, tout en se changeant progressivement en duel cérébral : qui vendra le mieux son petit mot ?... Lire la critique de No

7
Avatar Mike Öpuvty
8
Mike Öpuvty ·

Fiat lux

Le "musée de la mémoire et des droits de l'homme" de Santiago du Chili a été inauguré le 11 janvier 2010, il reprends tout l'historique de la dictature d'Augusto Pinochet du putsch du 11 septembre 1973 au referendum d'octobre 1988 et la transition vers la démocratie. Le hasard a voulu que je le visite quelques jours après son inauguration, on y découvre une mécanique qui fonctionnera 15 ans,... Lire l'avis à propos de No

5 3
Avatar kosh
8
kosh ·

Critique de No par raphaelM77

Il est vraiment bon ce Bernal, on aimerai le voir plus... dans un biopic sur Lionel Messi par exemple. J'ai entendu certain critiques dire que l'aspect "année 80" des images n'apportait rien... D'ailleurs je crois que c'était au Masque et la Plume. Mais bien sûr que si ça apporte quelque chose! Le fond est lié à la forme. Alors c'est sûr qu'à l'heure du 4K (l'ultra-supra-giga Haute Définition),... Lire la critique de No

5
Avatar raphaelM77
8
raphaelM77 ·

Critique de No par cinematraque

"Pour recréer le Chili de 1988, l’excellente idée de Larrain est d’avoir, en plus du décor et des costumes, utilisé le matériel vidéo de l’époque, et ainsi de synchroniser ses images à celles des archives. Ce côté bricolo, tout comme la présence de la star Gaël Garcia Bernal, fait songer parfois au cinéma de Michel Gondry, d’autant plus que Larrain ne se gêne pas pour injecter de l’humour dans... Lire la critique de No

4
Avatar cinematraque
10
cinematraque ·