👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critiques de Nobody Knows

Aurea
9
Aurea

Cachés

Première image, le profil pur d'un jeune garçon envahit l'écran : longs yeux étirés vers les tempes, type asiatique mâtiné d'orient, beau et grave, presque trop... Une image vite relayée par la...

Lire la critique

il y a 8 ans

Sergent_Pepper
8

Au regard des enfants

Filmer l’enfance a toujours été un défi particulièrement délicat ; entre la niaiserie condescendante et un regard d’adulte dénué d’authenticité, le point d’équilibre se fait forcément en réglant la...

Lire la critique

il y a 5 ans

drélium
7
drélium

Nobody Home

Premier Kore-Eda. Je ne voulais pas m'étaler vu que tout le monde a déjà parfaitement tout dit mais il donne très envie d'être bavard, sans pour autant crier au génie, parce qu'il marque là où on ne...

Lire la critique

il y a 9 ans

klauskinski
8
klauskinski

Critique de par klauskinski

Nobody knows travaille sur la durée, la répétition, on pourrait presque dire la scansion, plongeant le spectateur dans un rythme particulier, qui peut sembler à certains agaçant par la lenteur...

Lire la critique

il y a 11 ans

Sasory
10
Sasory

(Spoiler)

C'est jamais facile de faire une critique (le plus objectif possible) d'un film auquel on a mit 10, mais je vais essayer. Au départ j'étais personnellement partager entre : c'est cool et marrant,...

Lire la critique

il y a 10 ans

Samu-L
7
Samu-L

Les quatre moustiques errent.

Dare mo Shiranai n'est pas un film qui plaira à tous. J'aime beaucoup le cinéma asiatique et le cinéma japonais en particulier; J'ai l'habitude du rythme lent, contemplatif, de cette production...

Lire la critique

il y a 10 ans

Docteur_Jivago
8

La loi du Silence

Il m'a été bien difficile de rester insensible à cette oeuvre signée Hirokazu Kore-Eda, surprenante par sa non-dramatisation d’événements pourtant terribles, mais aussi par une certaine froideur qui...

Lire la critique

il y a 4 ans

Théloma
8
Théloma

Le tombeau des lucioles

Bien sûr, le titre de ce modeste papier est d'abord un hommage indirect à Isao Takahata, un des maître de l'animation japonaise, disparu il y a quelques jours et qui laisse orphelins tous les...

Lire la critique

il y a 4 ans

ChocBonham
9
ChocBonham

Poésie nippone

Nobody Knows fait partie de ces quelques films qui vous tiennent en haleine du début à la fin. Toute personne normalement constituée ne peut rester de marbre face à ce chef d'œuvre sans prétention...

Lire la critique

il y a 10 ans

Psycox
8
Psycox

Everybody needs to know

A quel âge considérez-vous qu'un enfant acquiert la maturité suffisante pour gérer seul ses trois petits frères et soeurs ? Cette question est subjective, cela dépend à la fois de l'individu concerné...

Lire la critique

il y a 6 ans