J'ai mal à mon Slasher

Avis sur Nobody Sleeps in the Woods Tonight

Avatar bikoi
Critique publiée par le

Une bande d'adolescents accro à la technologie se retrouve dans une colonie de désintoxication. Ils sont une quarantaine privés de leurs portable ou autre moyen de communication et se retrouvent tirés au hasard dans un groupe de 5 afin de partir en forêt accompagnée d’une guide. Nous allons alors faire la connaissance de nos 5 stéréotypes, euh, je veux dire de nos 5 personnages (la guide on s’en fou) :

  • Nous avons évidemment le Geek, GROS AVEC DES LUNETTES (sérieusement les gars ?), un peu renfermé sur lui-même, qui connaît tout au monde de la technologie et des jeux vidéos parce que c’est trop un video G@meurz
  • Le gay (pas besoin de vous le présenter, vous avez déjà une idée)
  • Le beau gosse sportif qui est sûr de lui, mais en fait non
  • La bimbo, oui parce que, apparemment, on est dans un slasher donc il fallait une bimbo blonde
  • Et en enfin, la protagoniste avec une storytelling tellement ouf qu’on doit avoir de l’empathie pour elle (faux)

Bon alors dans cette liste de caricature 2020, pas la peine de vous dire que nous ne nous attachons pas du tout à eux. Le développement des personnages est tout sauf intéressant. Nous avons le droit à des flashbacks pour comprendre l’histoire de la protagoniste, ce qui explique pourquoi elle est aussi sombre et se balade avec un couteau. Les dialogues sont de bas niveau et ne mènent à rien comme certaines scènes qui sont incompréhensibles.

En effet, les scènes sont mal filmées. On est dans un slasher, ça serait sympa de nous montrer vraiment ce qui se passe à l’écran, au lieu de tourner la caméra pour filmer des éléments qui doivent nous faire comprendre que la personne se fait tuer. De plus, la musique (horrible) ne colle pas du tout et nous sort du film si jamais nous avons réussi à rentrer dedans.

Au final, c’est dommage, on dirait que ce slasher se veut tout public, mais est classé -18 par Netflix, on s’attend alors vraiment à de l’horreur. Mais la production fait le choix de faire de l’horreur sans vraiment en faire, il aurait fallu assumer pleinement le choix pour rendre ça plus intéressant, mais ici, on reste sur quelque chose de gentil, alors nous sommes forcément déçus. On notera comme point positif le maquillage des monstres qui est ma foi sympatoche ainsi que la présence d’une bimbo pour faire slasher.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 131 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de bikoi Nobody Sleeps in the Woods Tonight