Affiche Nobody's Watching

Critiques de Nobody's Watching

Film de (2017)

Sauver la face, perdre la face...

Nico est un funambule, un héros polymorphe : on le découvre dans le soleil d’un petit parc new-yorkais, entouré d’enfants, comme si tous ces petits corps en mouvement constituaient pour lui un élément. Ange blond, il prend soin de l’un d’eux, veille sur ses jeux. Lorsqu’il raccompagne le tout petit enfant chez ses parents, on croit comprendre son statut : il serait baby-sitter... Mais un... Lire l'avis à propos de Nobody's Watching

13
Avatar Anne Schneider
8
Anne Schneider ·

Course éreintante dans « la ville qui ne dort jamais »

Avec Nobody’s Watching, Julia Solomonoff raconte les aventures d’un comédien argentin venu tenter sa chance dans New York. Grinçant et amer, le film réussit à retranscrire le malaise d’un personnage qui, obsédé par son passé, ne parvient pas à se construire de nouveaux repères. Après une rupture amoureuse, Nico décide de partir de Buenos Aires pour s’installer à New York. Là-bas, il... Lire la critique de Nobody's Watching

Avatar CineSeries.com
6
CineSeries.com ·

Un argentin à New York

Un homme blond change la couche d'un bébé dans un parc new-yorkais sous le regard d'émigrées latinas qui lui trouvent un air de ressemblance avec un acteur de telenovela. Et pour cause. Après notamment Le dernier été de la Boyita, le troisième film de l'argentine Julia Solomonoff est une chronique, cette fois d'un exilé volontaire, et temporaire, l'un de ses compatriotes qui compte faire... Lire l'avis à propos de Nobody's Watching

Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·