Avis sur

Nocturnal Animals

Avatar cityhunternicky
Critique publiée par le

Nocturnal Animal nous parle de Susan, Femme mariée et peu heureuse en ménage, qui reçoit de son ex mari un exemplaire de son futur livre.

On ne va pas passer par quatre chemins, Nocturnal Animal fut pour moi une souffrance non stop d'1h55.

Et ce, dès le départ où le réalisateur ne se cache pas pour évoquer ce qu'il va nous montrer : Une expérience qui se veut décalée, dérangeante, artistique et moderne. Mais le problème c'est que l'histoire est en fait pauvre et vu des centaines de fois. Amy Adams est une femme mariée cocu qui n'arrive pas à dormir et devant la peur de ressembler à sa mère se remet en question. Son ex mari est un artiste torturé qui accouche, non sans difficultés, de sa première oeuvre de thriller d'un épisode des "experts".

Pour tenter de compenser la prévisibilité monumentale de l'ensemble, c'est donc au montage qu'on fait appel pour mélanger, sans repères, (et pour la majorité sans aucun intérêt) le passé, le présent et la fiction du livre. Le rythme qui en ressort appuie le côté sans fin d'une action banale à souhait et de thèmes ennuyeux auxquels on apporte rien d'original. Le film aurait pu se contenter d'être juste ennuyeux, mais il cherchait à faire plus, en évoquant un côté à la fois dérangeant au possible et une partie artiste auquel n'importe qui aurait pu penser par soit même.

Mélangeant constamment les parallèles pour appuyer la révélation qu'il vient juste de nous raconter (au cas où on aurait pas bien compris quoi), c'est aussi avec une perversité maladive que les scènes les plus dérangeantes sont étalées. Déjà inutiles au départ, le besoin de créer une empathie chez le spectateur, et une culpabilité chez la lectrice, ne pourra donc venir que de la multiplication des instants de malaise et de gènes. La fin salvatrice ne nous sera au final accordée que part un final à l'image du départ, avec les mêmes caractéristiques.

Avec son histoire insignifiante, ses personnages creux et clichés, ainsi que son environnement vide, Nocturnal animal est une belle purge...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 187 fois
1 apprécie

cityhunternicky a ajouté ce film à 4 listes Nocturnal Animals

  • Films
    Affiche Chair de poule, le film

    Vus 2017

    Avec : Chair de poule, le film, Dernier Train pour Busan, Your Name., Nocturnal Animals,

  • Films
    Affiche Quelques minutes après minuit

    Sorties ciné 2017

    Avec : Quelques minutes après minuit, Nocturnal Animals, La Grande Muraille, The Birth of a Nation,

  • Films
    Illustration Team tétons

    Team tétons

    Parce que les tétons, masculins ou féminins, ça se montre ! Notre mentor : http://youtu.be/16cWiWj--8E

  • Mais aussi

Autres actions de cityhunternicky Nocturnal Animals