Avis sur

Non ci resta che piangere par Sergeï Kolarov

Avatar Sergeï Kolarov
Critique publiée par le

Un grand classique des comédies italiennes des années 80. Il s'agit en quelque sorte des "Visiteurs" à l'italienne, où deux types sont envoyés non pas dans le futur mais dans le passé. Ce film a tellement fait ses preuves qu'il n'y a plus grand-chose à en dire en 2011. Disons simplement qu'on se pisse presque dessus du début jusqu'à environ la moitié du film, et qu'ensuite cela se calme au fur et à mesure, jusqu'à une fin très moyenne. Ruez-vous tout de même dessus, même si l'humour est très italien et que le film comporte un certain nombre de jeux de mots, toujours difficiles à traduire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 518 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Sergeï Kolarov Non ci resta che piangere