Affiche Noroi : The Curse

Critiques de Noroi : The Curse

Film de (2005)

  • 1
  • 2

Le péril jaune

Quelle joie ! Incommensurable bonheur que celui d'avoir la preuve en images que des gens savent encore faire des films originaux, scénaristiquement très aboutis et globalement bons avec un budget qui ne permettrait guère que de s'offrir une cuite dans un rade à zinc de Basse-Normandie. En effet, Noroi brille par son ambiance résolument mystique sans pour autant tomber dans l'ersatz de terreur... Lire l'avis à propos de Noroi : The Curse

7 1
Avatar KREYDER
9
KREYDER ·

Red Noröister Cult

Un journaliste a disparu. Il enquêtait sur des phénomènes paranormaux pour un reportage, et tout ce qu'il a enregistré avec sa caméra a pu être récupéré et monté en un film: Noroi. Tout commence par des images d'archive qui semblent se recouper entre elles, guidant l'investigateur vers une maison de banlieue tranquille de laquelle ont été entendus des sons étranges, et de là l'enquête... Lire l'avis à propos de Noroi : The Curse

5
Avatar FoxmcCost
8
FoxmcCost ·

Le seul film capable de me faire culpabiliser d'avoir avorté.

J'ai vraiment l'impression qu'ils cherchent à me rendre tarée avec leurs films de dingues ces espèces de japonais sournois là, de toute façon t’arrive jamais à savoir ce qu'ils pensent avec leur espèce de politesse de petits cons hypocrites et leur visages aplatis et inexpressifs mais bref passons... Le film est juste tétanisant, j'ai plusieurs fois retenue mon souffle jusqu'à voir... Lire l'avis à propos de Noroi : The Curse

2 1
Avatar Fetichiste
8
Fetichiste ·

Critique de Noroi : The Curse par Jérôme Richenauer

J'étais parti pour voir un film d'horreur japonais classique, à la Ring. Une ambiance angoissante, pas grand chose ne se passant à l’écran mais une angoisse viscérale constante et allant crescendo. Mais en fait, pas exactement. Mr. Kobayashi est un journaliste spécialisé dans le paranormal. Un jour il disparait, sa maison brule et sa femme meurs carbonisée dans l'incendie. Ne reste de lui... Lire la critique de Noroi : The Curse

Avatar Jérôme Richenauer
7
Jérôme Richenauer ·

Beaucoup moins décevant que la plupart des films de (ce) genre

Voyons, quels arguments pourrais-je présenter pour convaincre quelqu'un comme moi de regarder ce film ? - D'abord, je dirais qu'on est plus dans une enquête sur des événements étranges que dans un film d'horreur classique où de pseudo gens lambda (une famille en général) se retrouvent confrontés malgré eux à un monstre, un fantôme, un démon ou un alien auquel ils doivent survivre et qui est... Lire la critique de Noroi : The Curse

Avatar kochfo
7
kochfo ·

Le Projet Kagutaba

"Bonjour je suis le futur réal de Pananormal Activity !" "Bonjour nous sommes les futurs réals de Rec !" "POUVONS NOUS RECUPERER QUELQUES UNES DE VOS IDEES ???" "D'accord, mais pas trop ! Vu qu'on en a pris plusieurs du Projet Blair Witch !" Faux-documentaire plutôt bien mené durant la première partie ou les footages s'enchainent sans grande logique, qui nous... Lire l'avis à propos de Noroi : The Curse

Avatar Ellossan
7
Ellossan ·

I love you Shiraishi san

J'ai découvert Koji Shiraishi via Ju Rei,une œuvrette largement inspirée par JuOn du (grand frère) Shimizu, en même temps les deux cinéastes ont travaillé en format court sur des anthologies communes, rien de très exceptionnel hormis quelques idées qui peuvent laisser présager d'un devenir intéressant pour Shiraishi. S'il lui arrive de filmer de façon conventionnelle, Teke teke, Slit... Lire l'avis à propos de Noroi : The Curse

Avatar Thierry-Alexandre Faure
10
Thierry-Alexandre Faure ·

Found footage nippon, mais pas que.

Un faux documentaire horrifique nippon, ça peut donner de bons moments d'épouvantes dans un film. Le réalisateur est, en plus, un spécialiste dans la matière puisque sa filmographie ne compte quasiment que cela. Ainsi, l'histoire est suffisamment intéressante pour que l'on ne s'ennuie pas. On n'est pas trop perdu avec les différents personnages qui s'intègrent et les différentes histoires que... Lire la critique de Noroi : The Curse

Avatar Pand Hacker
6
Pand Hacker ·

Critique de Noroi : The Curse par Taz Ounet

La définition de "Mindfuck" correspondrait bien à ce film, assez compliqué à suivre de nouveaux éléments arrivant de toutes parts, de tout média, ont s'y perd et ma fois, ce film ne m'a pas chamboulé comme je l'espérait. Lire la critique de Noroi : The Curse

Avatar Taz Ounet
4
Taz Ounet ·

Critique de Noroi : The Curse par Terreurvision

Si on regrette cette fâcheuse tendance du found footage/faux documentaire à tenir la caméra au lieu de tenter de s'extirper d'une situation périlleuse, l'ensemble tient tout de même suffisamment la route pour soutirer quelques frissons, voire plus, pour peu que vous soyez amateurs du genre. Lire la critique de Noroi : The Curse

Avatar Terreurvision
7
Terreurvision ·
  • 1
  • 2