Le cinéma horrifique nippon transcendé.

Avis sur Noroi : The Curse

Avatar Raoh
Critique publiée par le

Shiraishi signe là une œuvre hors norme et très originale et qui divisera sans doute beaucoup.

Souvent comparé à Blair Witch ou encore REC, pour le choix de filmer entièrement à l'épaule, Noroi n'a pourtant rien à voir avec ces derniers.
Ici pas question de teen movie dans les bois ou de film de zombies, non là c'est une intrigue adulte parfaitement menée au suspens intense, sur une vieille légende japonaise, où l'on est accompagné par un expert en occultisme.

Pas d'introduction, pas de générique, tout est fait pour qu'on y croit.
En effet le film est présenté comme un reportage réaliste, où l'ont suit une enquête avec un tas d'acteurs au jeu ultra naturel, au point de croire que c'est une véritable histoire, un véritable film amateur.
Les témoignages TV avec des acteurs/présentateurs connus, les citoyens lambdas et la voix off renforcent ce sentiment. De nombreux rebondissements tiennent en haleine tout le long du film, avec des twist à ne plus savoir où les mettre, mais toujours parfaitement et habilement placés.

Noroi - The Curse transcende le genre en faisant le choix du réalisme et du suggéré, avec un rythme effréné à tel point que l'on reste la gueule grande ouverte sans réagir du début à la fin, obnubilé par ce suspens permanent.
Le final ne déçoit pas, bien au contraire, il bouleverse et frustre lorsqu'on s'aperçoit qu'il n'y a pas de suite. Tout un tas de question viennent alors à nous pour imaginer le meilleur, comme le pire.

Une œuvre majeure du cinéma japonais, mon plus grand coup de cœur dans le genre, à ne rater sous aucun prétexte.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2074 fois
25 apprécient

Raoh a ajouté ce film à 9 listes Noroi : The Curse

Autres actions de Raoh Noroi : The Curse