Le meilleur, c'est encore la bande annonce !

Avis sur Notre dame

Avatar Roland Comte
Critique publiée par le

Maud Crayon (Valérie Donzelli) travaille dans un cabinet d’architectes à Paris. Mère débordée de deux adolescents, elle supporte aussi Martial (Thomas Scimeca), son ex-mari musicien, dans son lit dès que celui-ci se fâche avec sa nouvelle copine.

Suite à un concours de circonstances, le projet d’aménagement d’une place, est sélectionné par la mairie de Paris pour le nouvel aménagement du parvis de Notre Dame.
Elle est alors soudain reconnue par son patron (Samir Guesmi) qui, jusque-là l’avait exploitée sans le moindre scrupule.

Entre cette nouvelle responsabilité, Bacchus Renard (Pierre Deladonchamps), un amour de jeunesse resurgit subitement.

Mais son projet, tellement retoqué par les techniciens de la ville de Paris, n’a plus rien à voir avec ce qu’elle avait imaginé et, attaqué de toutes parts, il ne se fera pas.

Mon opinion

Je m’attendais à beaucoup mieux de la part de Valérie Donzelli (dont j’avais adoré La guerre est déclarée). Le scénario fourmille pourtant d’idées qui auraient pu être intéressantes si elles avaient été développées. Or, la réalisatrice se contente d’empiler les gags plus ou moins drôles, en empruntant à Demy et à Tati. Le tout donne une comédie où on ne rit pas et, pire, où l’on s’ennuie, ce qui est un comble pour un film qui ne dure qu'1.30 H. La bande annonce s'avère somme toute meilleure que le film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1127 fois
4 apprécient

Roland Comte a ajouté ce film à 4 listes Notre dame

Autres actions de Roland Comte Notre dame