Affiche Noureev

Critiques de Noureev

Film de (2019)

  • 1
  • 2

Un beau livre d'images intéressant et pertinent qui frôle trop de sujets sans les approfondir assez.

On a plus l’habitude de voir Ralph Fiennes devant la caméra que derrière et c’est donc avec curiosité que l’on se rend à la projection de « Noureev » qui est (encore) un biopic sur une figure très peu connue du grand public : le danseur de ballet russe Rudolf Noureev. Déjà soulignons deux bonnes choses qui n’étaient pas gagnées d’avance. D’abord il ne faut pas forcément être intéressé par la... Lire la critique de Noureev

9
Avatar Rémy Fiers
6
Rémy Fiers ·

Critique de Noureev par Boleyn

Cela faisait 5 ans que Ralph Fiennes n’était pas passé derrière la caméra, mais c’est désormais chose faite avec sa dernière réalisation : « The White Crow ». Pour son nouveau film, celui qui est notamment connu pour son rôle de Lord Voldemort dans la saga Harry Potter a choisi une histoire vraie d’un danseur de ballet russe, Rudolf Nureev. C’est une véritable collaboration... Lire l'avis à propos de Noureev

5 1
Avatar Boleyn
7
Boleyn ·

La perfection et la défection

La vie de Noureev est un roman, il était donc légitime d'en faire un film. L'existence de la première rock star du monde de la danse a sans aucun doute basculé ce jour de juin 1961 à Paris quand il a choisi de quitter définitivement l'URSS. Cet épisode marquant est l'acmé du film de Ralph Fiennes qui ne le rate pas, lui donnant une allure de thriller dans le contexte de la guerre froide. Mais... Lire la critique de Noureev

2 3
Avatar 6nezfil
6
6nezfil ·

Cygne contradictoire

J'ai beau très peu m'intéresser à la danse, le parcours et la personnalité Rudolf Noureev m'ont toujours beaucoup séduits, notamment à travers sa dimension historique. Aussi, cette idée de biopic signé Ralph Fiennes m'attirait pas mal, malgré des échos plutôt mitigés, que je comprends mieux maintenant. Pourtant, ce relatif échec n'est pas dû à un trop plein d'académisme. Au contraire,... Lire la critique de Noureev

4
Avatar Caine78
4
Caine78 ·

Sa raison d’être

Sa raison d’être 1961: le ballet de Leningrad est à Paris pour une semaine de représentation avec son danseur étoile, Rudolph Noureeiev. Seulement ce dernier désireux de liberté ne compte pas forcément revenir dans sa mère patrie soviétique et la rencontre avec la descendante d’un homme politique français pourrait forger son destin. Le voici donc ce biopic sur l’un des plus fabuleux danseurs... Lire la critique de Noureev

3
Avatar vincenzobino
5
vincenzobino ·

Critique de Noureev par Selenie

Dès les premières images on sent que Ralph Fiennes a voulu une esthétique particulière en soignant la photographie. Le plus intéressant reste le cheminement vers la Liberté et le caractère bien trempé du jeune Noureev. On n'a pas franchement de latitude pour accepter toutes les informations de l'histoire et malgré des... Lire l'avis à propos de Noureev

1
Avatar Selenie
6
Selenie ·

Danser pour être libre

Critique originale disponible pour CinéVerse Noureev marque le retour derrière la caméra de l’acteur britannique Ralph Fiennes, connu pour ses multiples rôles, dont celui de Monsieur Gustave dans The Grand Budapest Hotel de Wes... Lire l'avis à propos de Noureev

1
Avatar Sarah Jeanjeau
7
Sarah Jeanjeau ·

Sur notre faim

Hier, je suis allée voir Noureev à l’aveugle, ne connaissant presque rien du film ni même du fameux danseur. J’étais déjà refroidie par les différents avis mitigés lus par-ci par-là, je n’en attendais donc pas grand-chose. Le problème, c’est justement que Noureev ne cesse de nous décevoir là où l’on sent qu’il pourrait nous surprendre et nous plaire. On sort donc de la salle sur notre faim,... Lire l'avis à propos de Noureev

Avatar dodal
5
dodal ·

Critique de Noureev par AnneM

J’ai préféré le biopic « Tolkien » sorti la même semaine, plus profond et davantage centré sur la recherche des germes d’une oeuvre magistrale. J’ai également préféré « Soleil de nuit » de Taylor Hackford sorti en 1985, si vous vous souvenez, avec la musique de Lionel Richie. Sur le même sujet le film était plus puissant et davantage d’actualité à l’époque. Ceci dit « Noureev » reste... Lire la critique de Noureev

Avatar AnneM
7
AnneM ·

Critique de Noureev par Camille75

Pourquoi danse-t-on ? C'est la question que pose le malheureux professeur inexpressif Pushkin [Ralf Fiennes] à son insolent élève Rudolph Noureev [Oleg Ivenko]. Filmer la danse n'a jamais eu d'autre but que de répondre à cette question, même si cela entend dépasser l'intérêt d'une vie particulière comme celle de Noureev. Pour raconter une histoire comprend-on plus tard. Certes, et... Lire l'avis à propos de Noureev

Avatar Camille75
3
Camille75 ·
  • 1
  • 2