Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Une suite dispensable

Avis sur Nous finirons ensemble

Avatar Alexandre Masson
Critique publiée par le

Neuf ans après l’incroyable succès de ses « Petits Mouchoirs » (5,5 millions d’entrées en 2010), Guillaume Canet remet le couvert pour sa bande de potes (Cluzet, Cotillard, Magimel, Lellouche, Lafitte,..) au Cap Ferret. Malheureusement, cette suite n’est pas complètement à la hauteur.

Si « Les Petits Mouchoirs » avaient l’énorme avantage de reposer sur de véritables enjeux scénaristiques avec des thèmes profonds (comme l’abandon) et des liens entre personnages intéressants (comme le lien entre Vincent et Max), ce deuxième opus manque cruellement de fond. On sent que l’objectif n’était pas vraiment de raconter une histoire avec du sens mais bien plus de réunir une nouvelle fois l’équipe pour s’amuser un peu pendant le tournage.

Alors effectivement, le spectateur pourra aussi s’amuser un peu grâce à deux ou trois scènes assez drôles, mais on reste très loin de la folie de Cluzet avec sa chasse à la « Shining » contre les fouines dans les murs de sa maison lors du premier film. Les gags ne font pas toujours mouche et certaines répliques sont simplement trop vulgaires. Seul le personnage d’Antoine (Laurent Lafitte) reste suffisamment décalé pour provoquer quelques sourires.

Pour le reste, on s’ennuie plutôt vite. La première heure du film est d’ailleurs assez soporifique. C’est dommage. Avec un tel cadre et un tel casting, Canet aurait pu mieux faire ! Cette suite s’avère finalement dispensable. Heureusement pour les producteurs, elle a déjà réalisé le deuxième meilleur démarrage de l’année en France, juste après « Avengers : Endgame ». Il n’y a donc pas de risque que le film se transforme en échec commercial. Ce sera juste une petite déception.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2253 fois
8 apprécient

Autres actions de Alexandre Masson Nous finirons ensemble