Il-y-a un os, et un gros !

Avis sur Nous, les chiens

Avatar Axel CADIN-REMY
Critique publiée par le

Nous, les chiens est un film honteux, ignoble.
Se vendant comme un film sur l'abandon des chiens, le film abandonne rapidement son sujet, par pure paresse intellectuelle, pour devenir un film d'action comédie débile déjà vu des centaines de fois.

C'est donc un banal film d'action/comédie avec l’archétype du héros lambda/bête qui a quelque chose de spécial et qui doit lutter contre le système en place pour exister (Divergente, Arthur et les Minimoys, Harry Potter, Naruto, Hunger Games, La Plateforme, Le Labyrinthe ...) mais surtout pour séduire une femme (ici une louve) forte qui ne veut pas de lui.
Tous les enjeux sont ainsi supprimés, on sait à l'avance comment les personnages vont finir, le chasseur est condamné à mourir, quels sont les chiens du groupe qui n'arriveront pas au bout du voyage, comment ceux qui restent vont finir...

Moongochi, le protagoniste du film, est un débile profonds qui ne fait qu'attirer des ennuis à ses compagnons et à lui-même. Mais les autres personnages du film ne sont pas meilleurs que lui. Certains chiots du groupe sont inutiles (notamment les petits) et tous les personnages sont insipides et les réalisateurs tentent maladroitement de créer un semblant d'alchimie à travers des dialogues creux. Le film se paye même le luxe d'être manichéen avec des chiens gentils car gentils un méchant chasseur, méchant car méchant et laid.

L'humour du film est atroce tant il est peu original, passant par des carabistouilles enfantines revues, encore une fois, des centaines de fois. Des blagues telles qu'un chien qui fait du kung-fu, le même chien qui imite Tarzan en se balançant au bout d'une liane, des chiens qui parlent dans leur sommeil, une blague sur le shih tzu du groupe qui mange des crottes d'élans en les prenants pour des croquettes pour chien...
Un humour atrocement gênant à en faire suer son spectateur de honte.
Mais l’apogée de cette débilité horripilante arrive vers le dernier tiers du film où le groupe est recueilli par des humains gentils qui aiment les chiens et qui se mettent alors à chanter une chanson atrocement niaise

Le film n'accompli strictement rien dans sa réalisation, dans aucun de ses aspects, sa mise en scène, son montage ... Quoi que ce soit pour lui donner ne serrait-ce qu'une once d'intérêt cinématographique.
Même s'il faut s'avouer que le film profite d'un style graphique particulièrement affreux avec un mélange non maîtrisé entre de l'animation 2D et 3D et quelques décors jolis trop triviaux et mieux faits dans de bons films d'animations pour êtres marquants.

Enfin bref, le film est une escroquerie honteuse pleine de débilités et de choses qui ne pourront jamais arriver à des chiens errants abandonnés.
Personnellement, c'est le pire film d'animation que j'ai jamais vu et il représente un crachat à la gueule des centaines de milliers de chiens abandonnés par leurs maîtres dans le monde chaque année et pourtant on sent quelques fois une volonté du film, qui se rappelle soudainement de son sujet d'être mature en tuant des chiens et en montrant le destin qui les attends si ils sont abandonnés, laissés seuls en pâtures à la brutalité du monde. Mais ces rares moments sont écrasés par le luxe inouï de débilités du film au point de n'en laisser que des bribes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 116 fois
1 apprécie

Autres actions de Axel CADIN-REMY Nous, les chiens