Avis sur

Nous trois ou rien par Hugo Harnois

Avatar Hugo Harnois
Critique publiée par le

En dépit d’un titre commercial qui manque un peu de pertinence, Nous trois ou rien est une sincère réussite. D’abord parce que Kheiron a une belle histoire a raconté. Celle du parcours fou de ses parents. De l’Iran en passant par la Turquie pour finir en France. Puis parce que cette force, qui aurait pu se transformer en faiblesse sans que l’on s’en aperçoive, est traitée avec un humour intelligent. Sans fard ni fioriture. Nostalgique, admiratif, touchant, le réalisateur en herbe conçoit un premier film sur la tolérance en évitant de délivrer un message faussement pacifique ou vide de sens. Inutile de rappeler dans quel contexte de scission sociale nous vivons. Mais Nous trois ou rien, sans afficher de leçons pompeuses, présente un message positif sans entrer dans la politique. Celui que les choses peuvent changer.

Si cette comédie populaire fait un tel succès depuis maintenant trois mois, c’est aussi parce que l’humoriste a la capacité de bouleverser quelque peu les codes de la comédie. La séquence au centre du récit en est la preuve la plus surprenante. Sur le piano fragile et déchainé du surdoué Philip Glass, des scènes de vie (et de morts) viennent nous perturber dans nos habitudes de spectateurs. Sans entendre le moindre dialogue dans ce passage, Kheiron multiplie les angles narratifs avec audace en confrontant ses personnages avec leurs destins.

Avec Nous trois ou rien, l’auteur montre qu’il est un être à l’écoute, sensible et proche des autres. Les moments avec son grand père maternel (Darmon) sont étourdissants de tendresse. En utilisant un capital sympathie fort indéniable, on sait que Kheiron peut nous charmer à tout moment. Pour son deuxième rôle à l’écran (après Les Gamins), sa voix fluette et sa démarche gracile démontrent que l’acteur a quelque chose de neuf à donner au cinéma hexagonal. Reste à savoir s’il va continuer à porter la casquette d’auteur/réalisateur ou si le jeune homme nous a déjà tout dit.

http://septieme-sens.net

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 165 fois
1 apprécie

Autres actions de Hugo Harnois Nous trois ou rien