Affiche Nowhere Boy

Critiques de Nowhere Boy

Film de (2009)

"Tu ne gagneras jamais ta vie avec une guitare, John !"

Je suis entré dans ce "nowhere boy" de la manière la plus diamétralement opposée à la façon dont j'étais entré dans l'univers Proustien (objet de ma dernière critique): en terrain conquis. A reculons, et prêt à dégainer à la première faute historique ou de goût. Faut dire que les Beatles, c'est juste un peu un domaine qui m'intéresse. Avec ma cinquantaine (ou plus) de bouquins lus sur le seul... Lire la critique de Nowhere Boy

17 6
Avatar guyness
7
guyness ·

Secrets de famille

C'est un nouvel éclairage de John Lennon que nous propose pour son premier long-métrage la cinéaste Sam Taylor-Wood en se penchant sur l'enfance puis l'adolescence, dans les années 1950, du futur chef de file des Beatles. Secrets de famille et blessures intimes vont marquer l'enfant, lui forgeant une personnalité tourmentée, passionnée, impulsive, tiraillé qu'il est entre deux femmes aussi... Lire la critique de Nowhere Boy

13 7
Avatar Aurea
6
Aurea ·

Critique de Nowhere Boy par Hortance

Non parce que vous êtes rigolo vous, vous vous dites: » ah mouais Aaron Johnson, mais bon, il est entré dans une case le mec, avec Kiss-Ass BOOM, il peut plus rien faire, alors imaginez-le dans le rôle de John Lennon, pas moyen. » Je le sais, je l'entends dans vos pensées buccales informulées, EH BEHVOUS AVEZ TORD EN CAPSLOCK. Parce que un, putain un film sur John Lennon, les gars, je savais... Lire la critique de Nowhere Boy

9
Avatar Hortance
9
Hortance ·

Critique de Nowhere Boy par LeChiendeSinope

Au début du film, j'étais un peu comme Harry Potter lorsqu'il aperçoit la vie de son père à Poudlard pour la première fois, dans la Pensine de Rogue. Le héros qu'il idéalisait n'était rien d'autre qu'un étudiant stupide et méchant. Bim, la même : Lennon mérite de grosses claques. Dieu qu'il est lourd, pas drôle, et putain cette tête de con ! D'ailleurs, George et surtout Paul ont également de... Lire la critique de Nowhere Boy

4
Avatar LeChiendeSinope
4
LeChiendeSinope ·

Critique de Nowhere Boy par K1000

Aaron Johnson, excellent, à la manière d'un James Dean rock et révolté, incarne John Lennon jeune dans ce biopic british très réussi. La cinéaste, en se focalisant sur les débuts de Lennon, révèle subtilement tout un pan de sa vie méconnu du grand public : la complexité de ses relations interfamiliales, et plus particulièrement, celle avec sa mère, qui l'a abandonné lorsqu'il avait cinq ans.... Lire la critique de Nowhere Boy

6
Avatar K1000
8
K1000 ·

Lennon était un bad boy (ou pas)

Film assez sympathique à regarder, de bons acteurs qui jouent avec une grande justesse, dans tomber dans le nian-nian et l'exagération. Aaron Johnson change de registre et s'en sort plutôt bien dans un film qui tellement différent de Kick-Ass tandis que KST est toujours très très bien. Nowhere boy n'est pas un film sur les Beatles, mais un sur l'avant-Beatles, la rencontre de Johnny avec Paul... Lire la critique de Nowhere Boy

3
Avatar Cupcake
7
Cupcake ·

John et compagnie

Le sujet est un biopic sur la jeunesse de John Lennon, c'est a dire sa rencontre avec Paul McCartney, mais aussi, et surtout, sa découverte de la musique et sa vie durant cette période pré "Beatles". Sincèrement, je n'y connaissais pas grand chose et ce film m'a permis de découvrir le déchirement d'un ado entre sa tante maternelle qui l'a élevée, et quasiment adoptée, et sa mère... Lire l'avis à propos de Nowhere Boy

2
Avatar kosh
6
kosh ·

Critique de Nowhere Boy par an_stone

Eh bien moi je n'ai pas du tout aimé. C'est sûrement la partie de sa vie la moins interressante a filmer, le film se transforme rapidement en une histoire plutôt banale et assez nulle. Ces conflits familiaux, son déchirement entre sa tante et sa mère sont des scènes répétitives et pathétiques au possible, sa rencontre avec Paul et George presque anecdoticte. Et puis la scène cruciale (SPOILER)... Lire l'avis à propos de Nowhere Boy

2 1
Avatar an_stone
2
an_stone ·

Critique de Nowhere Boy par Le Blog Du Cinéma

L'ambition de raconter la vie d'une idole demande à l'artiste deux types de qualité : celle de l'historien et celle du vampire. Collecter les faits, sucer leur moelle. Sam Taylor-Wood s'attaque à un John Lennon pubère, c'est-à-dire en pleine cuisson, à peine doré, encore disponible aux quatre vents. L'attaque fait mouche, le célèbre barde à lunettes est ici redécouvert et même découvert par un... Lire la critique de Nowhere Boy

2
Avatar Le Blog Du Cinéma
7
Le Blog Du Cinéma ·

Critique de Nowhere Boy par Caine78

Biopic un peu fade et surtout très académique sur la jeunesse de John Lennon, « Nowhere Boy » fait partie de ces films que l'on ne garde clairement pas en mémoire, mais qui savent se faire plaisants et sans prétention, si bien qu'on les regarde sans passion mais sans ennui non plus. Bref, pas de grand moment de cinéma vue donc, mais une œuvre un peu plus subtile qu'elle ne paraît et pas... Lire l'avis à propos de Nowhere Boy

Avatar Caine78
5
Caine78 ·