Avis sur

Nowhere Boy par LeChiendeSinope

Avatar LeChiendeSinope
Critique publiée par le

Au début du film, j'étais un peu comme Harry Potter lorsqu'il aperçoit la vie de son père à Poudlard pour la première fois, dans la Pensine de Rogue. Le héros qu'il idéalisait n'était rien d'autre qu'un étudiant stupide et méchant. Bim, la même : Lennon mérite de grosses claques. Dieu qu'il est lourd, pas drôle, et putain cette tête de con ! D'ailleurs, George et surtout Paul ont également de bonnes têtes de vainqueur. Je ne demande pas à avoir en face de moi des sosies, mais tout de même, pour l'identification des personnages, c'est plus aisé d'avoir des visages un minimum semblables, et surtout pas ces gueules de minets qu'on a envie de massacrer.
Un film pour le coup dispensable, les fans n'y apprendront rien de nouveau, et les autres risquent fort de se faire chier. Le dernier quart, tout en émotions, est un peu plus intéressant.
M'est d'avis qu'avec un groupe comme les Beatles on peut réussir autre chose que ce genre de biopics conventionnel et académique au possible. On verra ce que Scorsese nous réserve avec sa biographie de Harrison.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 729 fois
5 apprécient

Autres actions de LeChiendeSinope Nowhere Boy