Avis sur

Nuit blanche par Blockhead

Avatar Blockhead
Critique publiée par le

Injustement sacrifié par ses distributeurs et sorti en catimini, ce petit polar nerveux et rythmé ne démérite pourtant pas. Suspense non stop et interprétation au diapason d'un Tomer Sisley qui, après les deux "Largo Winch", nous démontre qu'il est très à l'aise dans le film d'action. Séance de rattrapage obligatoire donc.

Clin D'œil :
2 : c’est le nombre de salle dans lesquelles a été projeté ce long métrage à Paris lors de sa sortie en 2011.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 159 fois
Aucun vote pour le moment

Blockhead a ajouté ce film à 22 listes Nuit blanche

Autres actions de Blockhead Nuit blanche