Affiche Nuits blanches à Seattle

Critiques de Nuits blanches à Seattle

Film de (1993)

Je préfère quand Harry rencontre Sally plutôt que rencontre sur l'Empire State Building...

C'est considéré comme un sommet de la comédie romantique et j'ai un peu de mal à comprendre pourquoi. Je vais pas vous faire le coup de "on sait très bien comment ça va finir" puisque de toute façon 99,99 % des films de ce genre se terminent comme ça et qu'on se montrerait faux-cul envers soi-même si on disait qu'on était pas content que justement ça se termine comme cela... Bon on est heureux... Lire l'avis à propos de Nuits blanches à Seattle

4
Avatar Plume231
4
Plume231 ·

Critique by NєσLαιη

Nuit pas blanche mais longue de naïvetés dans votre salon... Meg Ryan, Tom Hanks jouant deux personnages à l'opposé géographiquement, un est à Baltimore et elle à Seattle. Histoire pâteuse et à la fois désespérante. Confession radio assez enfantine, cela dure tellement longtemps que je me suis dit mais la réalisatrice se moque de qui ? de nous je vous rassure, oui vous les spectateurs. Ni le... Lire la critique de Nuits blanches à Seattle

3
Avatar NєσLαιη
1
NєσLαιη ·

Stalker : The Movie

Jusqu’à sa mort, Nora Ephron faisait partie des rares réalisatrices qui pouvait ameuter du public pour ses romances, pas forcément à l’eau de rose, au cinéma, souvent castées de manière étonnantes. Sleepless in Seattle est sa première réalisation, après quelques scénarios plutôt remarqués comme My Blue Heaven ou surtout Quand Harry Rencontre Sally. Comédie romantique... Lire l'avis à propos de Nuits blanches à Seattle

3
Avatar CeeSnipes
3
CeeSnipes ·

Critique de Nuits blanches à Seattle par Blockhead

Dans la lignée de «Quand Harry rencontre Sally» avec la même Meg Ryan, une comédie romantique gentillette, évocatrice du classique «Elle et lui» de Leo McCarey. La réalisatrice fera de nouveau appel au duo Hanks-Ryan, en 1998, pour un «Vous avez un mess@ge» du même tonneau. Clin D'œil : Contrairement aux traditionnelles comédies romantiques dans lesquelles les deux protagonistes se... Lire la critique de Nuits blanches à Seattle

2 1
Avatar Blockhead
6
Blockhead ·

Critique de Nuits blanches à Seattle par Alligator

Bluette romantique qui se calque sur de nombreuses comédies romantiques (Elle et lui notamment), sur une écriture moderne à la Harry rencontre Sally sans l'humour et la finesse de scénario. Le jeu de Ryan et Hanks me plait bien, ce chasse croisé est amusant, plutôt bien fait, même si on est loin de la grande comédie romantique, c'est plutot pas mal. La bande sonore fouille dans les vieux... Lire la critique de Nuits blanches à Seattle

2
Avatar Alligator
7
Alligator ·

Pour revoir la choucroute de Tom Hanks.

Est-ce les années qui passent (et le nombre de films vus en 15 ans) qui éveillent le sens critique ou certains films qui ne tiennent pas la distance de ce temps qui défile, ou peut-être parfois un peu des deux ? Dans tous les cas, ce film que j'avais vu à l'époque de sa sortie et qui m'avait laissé une saveur pas trop désagréable s'avère à la relecture une comédie romantique ultra-plate, sans... Lire la critique de Nuits blanches à Seattle

2
Avatar takeshi29
2
takeshi29 ·

Quand Sam rencontre Annie

Scénariste de Quand Harry rencontre Sally, Nora Ephron passe derrière la caméra pour raconter une autre histoire d'amour très singulière, elle ne peut s'empêcher de lorgner vers le film réalisé par Rob Reiner, et d'employer les mêmes recettes mais en variant les situations. En effet, si Harry et Sally ne cessaient de se rencontrer avant de réaliser qu'ils étaient faits l'un... Lire la critique de Nuits blanches à Seattle

3
Avatar Ugly
8
Ugly ·

Critique de Nuits blanches à Seattle par DanielOceanAndCo

Comédie romantique mythique (elle inspirera même l’excellent "Kuch Kuch Hota Hai", un chef d’œuvre du cinéma indien), "Nuits blanches à Seattle" est un très beau film porté par le charme de Tom Hanks et Meg Ryan et quelques séquences vraiment désopilantes. Nora Ephron signe là un film émouvant et sincère, ce qu’elle n’arrivera pas à réitérer quelques années après avec « Vous avez un message »... Lire la critique de Nuits blanches à Seattle

Avatar DanielOceanAndCo
5
DanielOceanAndCo ·

Un classique, certes, mais qui ne m'a pas vraiment convaincue

Arrivant à la fin de mon challenge #52FilmsByWomen, je me suis dit que l'ajout par Netflix de Sleepless in Seattle tombait bien. Après tout, 1) je ne l'ai jamais vu, 2) c'est par la même réalisatrice d'un de mes films romantiques préférés (Vous avez un mess@ge) depuis que je suis toute petite. Hélas, la magie n'a pas bien pris. Au début, c'était plutôt charmant, et... Lire la critique de Nuits blanches à Seattle

Avatar (A)Mélie Gribouille
6
(A)Mélie Gribouille ·

Critique de Nuits blanches à Seattle par Charles Dervaux

Nora Ephron a proposé en 1993 une des comédies sentimentales les plus fleur bleue que l’on ait pu rencontrer de nos jours, le réalisme en plus. Aidé par un duo d’acteur aussi séduisant qu’irréprochable, ce petit drame sentimental séduira majoritairement une clientèle féminine touchée par le sujet difficile de Nuits blanches à Seattle, à savoir la perte de l’être cher. Oublié le dénouement... Lire l'avis à propos de Nuits blanches à Seattle

Avatar Charles Dervaux
3
Charles Dervaux ·