I'm not a number... I'm a soul!

Avis sur Numéro 9

Avatar Oskar Newon
Critique publiée par le

Bienvenue dans un monde dévasté par la guerre entre les hommes et les machines. Un monde en ruine dont il ne reste plus rien. La technologie, tombée dans de mauvaises mains, a causé la perte de notre monde mais un scientifique a décidé que la vie ne devait pas cesser.

Pour cela, il a donné vie à des petites poupées de chiffons fragiles, numérotées, qui ont réussi à survivre dans le chaos. Elles se cachent dans une église en attendant que la dernière machine, appelée « la Bête », ne s'éteigne à son tour.

9 est le dernier né. Le savant meurt après lui avoir donné la vie. Il va bouleverser le quotidien de ses semblables et leur donnera le courage de combattre les menaces qui persistent.

Il a malheureusement réveillé un grand danger, la mère des machines, qui va vouloir les exterminer en créant des créatures de métal terrifiantes. Il aura le courage de s'opposer à 1, chef autoproclamé du groupe, qui ne pense qu'à se cacher pour échapper aux dangers qui rôdent, quitte à sacrifier les autres.

9 va bousculer l'ordre établi et faire de la solidarité, du courage, du combat contre la peur qui les inhibe et de l'ingéniosité les clés pour sauver le peu qui reste de ce monde.

Un film plutôt bien fait, rythmé, prenant. Les créatures de métal sont majestueuses et effrayantes. Le décor post-apocalyptique est assez bien rendu. On a même droit à quelques moments poétiques. Un film bien sympathique, un hymne à la vie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 217 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Oskar Newon Numéro 9