C'est quoi ça ? Un loto ?

Avis sur Numéro quatre

Avatar Cinespeedy
Critique publiée par le

Après nous avoir réalisé deux bons films comme Paranoiak et L'œil du mal, D.J CARUSO se lance dans le teen-movie en adaptant Numero Quatre, un roman de deux écrivains nommés Pittacus LORE.

Doté d'une mise en scène qui tient la route, le réalisateur a réussi à tempérer le coté romance assez nian nian que l'on craint toujours pour ce genre de film, avec l'aspect fantastique. Car les effets spéciaux et les scènes d'actions sont surement les parties les plus réussites du film (production Michael BAY oblige) malgré plusieurs trucs qui m'on gêné comme les fameuses armes des méchants extraterrestres qui sortent tout droit de chez toys R us ou encore les affrontements de ceux-ci qui tirent des cartouches rouges contre des bleus pour les « gentils ». Car oui, le film ne nous épargne pas tous les clichés du genre, rendant ainsi le scénario ultra basique, qui pourtant partait d'une bonne idée, se trouve finalement mal exploité et pas assez approfondi. Il tiendra au minimum le spectateur en haleine malgré qu'il soit sans surprise. Notre jeune héro pourchassé par les Mogadorians, (sorte de méchant extraterrestre à tête de poisson) qui est obligé de fuir constamment les villes ou il séjourne et donc de lycée en lycée et qui sans surprise, tombe amoureux d'une fille. Se sentant obligé de rester et se doit ainsi d'affronter ses ennemis jurés ! Il y a comme un air de déjà vu. Les dialogues sont tous justes corrects avec quelques répliques plutôt drôles mais sans plus, tout comme la bande son qui se laisse écouter.

On retrouve un casting habitué aux rôles d'ados comme Alex PETTYFER qui avait déjà endossé le costume d'un jeune-espion dans le très moyen Alex Rider : Stormbreaker, mais qui a bien mûri depuis, se débrouillant ainsi pas trop mal... Mais bon, il n'est pas vraiment là pour ses talents d'acteur et reste surtout, un atout charme pour les filles. Teresa PALMER et Dianna AGRON sont toutes les deux très charmantes et convaincantes même si j'aurais préféré qu'ils se ressemblent moins. Timothy OLYPHANT, qui est un bon acteur, campe ici, un personnage mystérieux et charismatique qui aurait peut-être mérité plus de profondeur. Quant aux Mogadorians, où le commandant est joué par Kevin DURAND, s'avèrent être en fait les personnages les plus délirants du film. Mention spéciale pour le chien qui réalise surement la meilleure prestation et qui fera à mon avis, plus craquer certaines demoiselles que notre héros principal lui même.

Numéro quatre n'est pas un mauvais film, il remplit uniquement sont rôle de divertissement. Je trouve que son seul véritable point noir est qu'il respecte un peu trop le cahier des charges pour se démarquer des autres films du genre, ce qui est fort dommage. En attendant la suite, s'il y en a une !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 204 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Cinespeedy Numéro quatre