Avis sur

Numéro quatre par Seyroth

Avatar Seyroth
Critique publiée par le

Un teen-movie dans la moyenne, avec ses prérequis obligatoires : son amourette (justifiée de manière assez originale d'ailleurs, le "nous on ne peut tomber amoureux qu'une fois" est niais à souhait), son environnement de highschool américaine on ne peut plus déjà-vu, et le happy ending obligatoire. Il n'y a rien à en espérer de plus, et pris comme tel il est franchement pas si mal.

Mais voilà... Je crois que je me fais vieux pour ces conneries moi. Et c'est dire.

J'ai quand même bien aimé le leader des méchants Voldemorts à branchies tatoués, ses deux dialogues dans le film étaient marrants. Charisme 0 par contre, l'attitude @ je me marre en faisant la grimace aux enfants ne fait pas bon ménage avec le statut de grand méchant machiavélique qui veut conquérir le monde et traque les gentils à travers la galaxie.

Ah et fait assez rare dans les films introduisant tout un univers et un background dans le genre, on a beau arriver dans le film comme un cheveu sur la soupe (passé le grand classique de l'intro où des gentils inconnus se font tuer par les méchants badass à grands renforts de scènes qui font sursauter, lol), il se termine de manière à ne pas le laisser le spectateur sur sa faim : on en a vu assez, et même en se laissant l'opportunité d'une suite on a pas tant de questions que ça qui restent en suspens. Ou alors c'est qu'au fond je m'en foutais. Ah si, putain, ils nous font chier avec leur boîte tout le long du film, le sous-méchant devient même gentil à la fin du film pour ça, et au final personne l'ouvre. Sans déconner ?

Enfin bon, si Numéro Quatre Deux il y a, peu de chances que j'aille le voir. A part s'il est sous-titré "Le sens de la vie", haha. Désolé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 248 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Seyroth Numéro quatre