Affiche Nymphomaniac : Volume 1

Critiques de Nymphomaniac : Volume 1

Film de (2013)

Chatte et pêche

Difficile de parler d'un film sans en avoir vu la fin... Encore plus difficile à noter. Le film commence par un message avertissant qu'il a été censuré. Mais putain ? Les coincés du cul et les réac, pourquoi on leur donne la parole ? On ne peut plus regarder une oeuvre dans sa totalité ? C'est LA vision de l'auteur et ils ont décidé de faire des coupes pour quelques pénis ? Cette censure fait... Lire la critique de Nymphomaniac : Volume 1

9 11
Avatar Ragnarök
9
Ragnarök ·

Misogynia

« Détestation des femmes qui va de l'aversion pour leur corps au mépris pour leur comportement et leur personnalité » Lars se prend pour Sophocle et tente de purger nos passion avec son Œdipe Roi. Ici ce n'est plus le fils qui couche avec la mère mais la fille qui mouille sa nouille devant la dépouille du père (c'est la petite touche de l'auteur). On y apprend que la nymphomanie n'est pas une... Lire l'avis à propos de Nymphomaniac : Volume 1

14 4
Avatar blig
1
blig ·

Critique sur les deux parties de Nymphomaniac ...

Vu les deux parties, quasiment à la suite ... A ce niveau-là, je pense pouvoir dire que je n'aime pas le cinéma de LVT. Attention, je vais spoiler. Déjà, ça ne suffit pas à LVT de parler simplement de sexualité et de nymphomanie, monsieur pète plus haut que son cul et étale sa haute culture (références latines, littéraires, religieuses) à travers une symbolique totalement crétine et éculée. Il... Lire l'avis à propos de Nymphomaniac : Volume 1

10 2
Avatar Nwazayte
3
Nwazayte ·

Conversations secrètes.

L’après Melancholia s’était annoncé d’emblée inquiétant. Ce dernier film présenté à Cannnes avait séduit une large partie du public, tant son message et sa forme paraissait simple et formel (en réalité l’inverse, bien entendu). Dans la filmographie du danois, Melancholia s’inscrivait dans une continuité logique : celle de films d’atmosphère explorant les mystères féminins. Le problème... Lire la critique de Nymphomaniac : Volume 1

7 3
Avatar Forrest
7
Forrest ·

Lars a réussi son coup ! (sans jeux de mots...)

C’est par une rue sombre et une pluie battante que Nymphomaniac commence. On devine plus le corps de Charlotte Gainsbourg étendu sur le pavé qu’on ne le voit réellement. C’est avant tout une main ensanglantée que l’on aperçoit avant de décerner le visage de la nouvelle égérie de Lars Von Trier. Puis c’est le riff brutal d’une chanson de Rammstein qui vient s’ajouter à notre trouble. Et voilà,... Lire l'avis à propos de Nymphomaniac : Volume 1

9 3
Avatar Eleanor Rigby
8
Eleanor Rigby ·

Critique de Nymphomaniac : Volume 1 par Benjicoq

J'attends la volume 2 pour pouvoir faire une vraie critique, puisque c'est vraiment un demi film qu'on a vu, et pas un volume 1 comme la série des Kill Bill. Mais j'ai trouvé ca fantastique pour l'instant 8,5/10 quelques remarques en vrac : D'abord, j'ai trouvé qu'il n'y avait pas du tout de provoc à deux balles dans ce film, contrairement à ce qu'on pouvait craindre. La seule provoc pourrie... Lire la critique de Nymphomaniac : Volume 1

7 5
Avatar Benjicoq
9
Benjicoq ·

Ou les malheurs de la vertu..

...Entre le bienveillant Skarskarg qui souffre visiblement d'une amère solitude ou le personnage de Joe, s'infligeant un châtiment moral pour ce qu'elle a commis... A ma grande surprise, ce n'est pas aussi cru et grotesque que je l'avais imaginé. Je dirais même que c'est avant tout un film sur l'incapacité à aimer et donc en contrepartie sur la consommation destructrice de la chair.... Lire l'avis à propos de Nymphomaniac : Volume 1

4
Avatar MrOrange
7
MrOrange ·

A la pêche aux moules, moules, moules..

L'histoire commence, se termine, et suit Joe (incarnée par Charlotte Gainsbourg et Stacy Marcy), notre protagoniste féminin qui est sur un voyage de la transcendance. L'idée de la version définie de la nymphomanie n'est jamais mentionnée dans le volume I, au lieu de ça, le volume I est plutôt utilisée comme une exploration diaboliquement sinistre de... Lire l'avis à propos de Nymphomaniac : Volume 1

4
Avatar Keith
8
Keith ·

Nymphomaniacoadict !

Ce film est un chef d'oeuvre complet. Une oeuvre sensationnelle d'une richesse inimaginable, qui n'aura de cesse d'édifier des parallèles entre la Nymphomanie et une palette de sujet variés. Le concept en soi est éminemment casse gueule, aborder un sujet aussi sulfureux à grand renfort de métaphore, sans tomber dans le simplisme ou l'insultant n'est pas chose facile. Malgré tout le pari est ici... Lire l'avis à propos de Nymphomaniac : Volume 1

2
Avatar Alexinéma
9
Alexinéma ·

La morale transgressive du désir.

[Spoilers] Résumons. Fin du premier volet : Joe perd toute sensation sexuelle, tout désir. Elle ne ressent ni ne sent plus rien, alors qu'elle a jusque là enchaîné et jouï des relations avec des hommes. Elle perd soudain tout plaisir et toute envie alors qu'elle couche enfin avec celui qu'elle dit aimer. Mais pourquoi ? Une jolie question posée par Lars, et qui nous montre qu'il maîtrise... Lire l'avis à propos de Nymphomaniac : Volume 1

2
Avatar IIILazarusIII
8
IIILazarusIII ·