obscénité vide de sens

Avis sur Nymphomaniac : Volume 1

Avatar Owen Archinet
Critique publiée par le

Nymphomaniac pourrait être juste dérangeant si ses intentions n’étaient pas si perverses, obscènes et particulièrement futiles. Lars Von Trier, par le biais de quelques scènes porno-softs désuètes, encre un message agaçant et énervant qui fait tendre à croire que l'homme est excusable d'être une véritable pute immorale, car de toute façon la nature est ainsi faite, mais bon il faut bien choquer le petit bourgeois pour se faire sucer à Canne.
Chaque scènes envoie une image dégradante, et non par le biais de scènes de cul écœurantes, mais par l'intermédiaire de scènes de voyeurismes obscènes et insultantes, le film tente de traiter le thème de l'érotisme, pour ma part je ne dirais plutôt se moquer. Le summum de cette dégradation de l'âme humaine est illustré par des éléments anodins : les arbres et ce vieil homme ne cessant jamais de relativiser et de pardonner l'impardonnable.

Par ce film vide de sens, Lars Von Trier choisi de heurter pour, sans doute, se décomplexer de ses propres problèmes de misogynie. Il met une caresse ou il faudrait une gifle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 160 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Owen Archinet Nymphomaniac : Volume 1