👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

OSS 117 est typiquement le genre de films qui m'inspire au mieux de l'indifférence d'habitude. La présence de Jean Dujardin et le buzz autour de lui ne devant en théorie rien faire pour arranger l'affaire.
Et puis...l'on se découvre influencable. Quelques critiques bien senties dans des quotidiens ou revues que j'affectionne (toujours les mêmes: Les inrocks, Libé...) me poussent à m'interroger. Si même les critiques des Inrocks encensent le film...
Je me décide donc, avant hier, à pousser les portes de mon cinéma pas préféré de Nantes (pas la peine ici de jouer les chantres de la VO, ça se termine donc dans un gros complexe comme je les affectionne).
...
Là, je dois avouer que j'ai été agréablement surpris. Voire plus. C'est bien simple, j'ai passé une heure et demie à rigoler comme un petit fou devant la connerie monumentale du personnage principal. Misogyne, presque raciste, bourré de clichés coloniaux, bête, le héros est incarné à la perfection par un Jean Dujardin très crédible. Le scénario (une sombre histoire de disparition au Caire) est fin (plus dans le sens mince que rusé), prétexte à des situations toutes plus débiles les unes que les autres. Ce qui fait que j'ai passé, au final, un excellent moment. L'humour à la française, le retour de choses qu'on n'avait plus l'habitude de voir sur nos écrans (grâce au conformisme ambiant), OSS 117 est une belle surprise
AdrienPoggetti
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 9 ans

8 j'aime

OSS 117 - Le Caire, nid d'espions
Sergent_Pepper
7

Médiocrité nationale

Lorsqu’un créatif s’interroge sur l’épineuse question de la comédie française, doit impérativement figurer dans sa Bible le cas OSS 117 : un film français, drôle, populaire et qui tient toutes ses...

Lire la critique

il y a 4 ans

99 j'aime

5

OSS 117 - Le Caire, nid d'espions
Hypérion
8

Votez René Coty !

OSS 117, le meilleur film d'espionnage français. Tout le film repose sur un subtil décalage des codes éternels du film d'espionnage des années 50. Pour bien se fondre dans l'ambiance, un effort...

Lire la critique

il y a 11 ans

71 j'aime

3

OSS 117 - Le Caire, nid d'espions
SanFelice
8

"J'aime quand on m'enduit d'huile"

Après avoir fait un fabuleux documentaire sur George Abitbol et La Classe Américaine, Hazanavicius se lance dans un portrait convaincant et salvateur de la classe à la française. Et, comme exemple...

Lire la critique

il y a 7 ans

57 j'aime

What Would the Community Think
AdrienPoggetti
9

La naissance du chat

Je devais bien me résoudre un jour à parler de mon amour pour Chan Marshall, alias Cat Power. Chan Marshall, une fille dérangée et touchante, qui a pris un peu de bouteille avec l'âge, comme en...

Lire la critique

il y a 9 ans

8 j'aime

1

Illinois
AdrienPoggetti
8
Illinois

Les Etats Unis illustrés

Sufjan Stevens est talentueux. A l'écoute de son disque, on ne peut qu'être touché par la grâce qu'il dégage le long de ses 22 (!) titres. L'homme s'est lancé un défi immense. Il a prévu, par tous...

Lire la critique

il y a 9 ans

7 j'aime

Funeral
AdrienPoggetti
9
Funeral

Essentiel

Funeral est un disque essentiel. Essentiel car il fait partie de ses disques qui marquent leur époque et influencent leurs contemporains. Essentiel parce qu'il touche aux profondeurs de l'âme...

Lire la critique

il y a 9 ans

6 j'aime