Affiche OSS 117 : Rio ne répond plus

Critiques de OSS 117 : Rio ne répond plus

Film de (2009)

L'humour juif

Hubert Bonisseur de La Bath est de retour et, après ses savoureuses aventures en Égypte, c'est à Rio que Michel Hazanavicius l'envoi, où il devra négocier avec un ancien dignitaire nazi qui détient une liste de collaborateurs français durant la Seconde Guerre mondiale. Le Caire, Nid d'espions était déjà un régal et, avec cette suite, Hazanavicius démontre à nouveau tout son... Lire la critique de OSS 117 : Rio ne répond plus

54
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

French Michael Scott

Mes amis, me voilà à reprendre ma plus belle plume pour écrire quelques mots sur un film qui a désormais 8 ans soit la dernière fois que j'ai rigolé à gorge déployée devant un film français sorti au cinéma. Il y a je pense deux écoles pour un tel parti pris cependant, ceux qui n'entreront jamais dans cet univers absurde à la limite de la destruction du 4ème mur et seront laissés sur le... Lire l'avis à propos de OSS 117 : Rio ne répond plus

42 2
Avatar Gwimdor
8
Gwimdor ·

Le con des espions

On prend le même et on recommence. Fort du succès du Caire, nid d’espions, le tandem Hazanavicius / Dujardin remet le couvert, direction le Brésil et les nazis. Le moins qu’on puisse dire est que la formule est encore fertile. Exemple... Lire l'avis à propos de OSS 117 : Rio ne répond plus

54 5
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Détournement Majeur

Par rapport au premier épisode, l'époque a changé, mais pas OSS 117. Sans cesse rejeté et presque has-been, Hubert Bonisseur de la Bath s'entête pourtant dans sa lourdeur et sa maladresse enfantine, et est malgré tout toujours sûr de lui au plus haut point. Ce personnage, candide et naïf, moteur des deux films, permet de travailler en profondeur le jeu de la citation et de la pastiche. En... Lire l'avis à propos de OSS 117 : Rio ne répond plus

26 2
Avatar youli
9
youli ·

Critique de OSS 117 : Rio ne répond plus par Boudpu

Cet amour des blagues idiotes et des saillies sociopolitiques bien senties n'est pas le seul atout du film. À l'instar du Caire, nid d'espions, Hazanavicius a fait appel à un directeur de la photo – Guillaume Schiffman – conscient de l'intérêt de soigner la lumière et au diapason de la culture cinématographique du réalisateur. Ce dernier ne peut s'empêcher d'égrener tout au long du film de... Lire l'avis à propos de OSS 117 : Rio ne répond plus

20
Avatar Boudpu
8
Boudpu ·

L'égalité homme-femme, on en reparlera quand il faudra porter des trucs lourds

Le premier OSS m'avait déjà bien fait rire. Celui-ci encore plus. Le premier bon point du film c'est le parfait hommage parodique aux vieux James Bond, dont OSS117 se moque, mais avec bienveillance et respect. Tout semble d'époque : les costumes, les musiques, les couleurs et le grain de l'image, la mise en scène (cf le surdécoupage de l'images en cadres), et aussi le jeu de Dujardin, tout... Lire la critique de OSS 117 : Rio ne répond plus

15 10
Avatar Citizen-Ced
7
Citizen-Ced ·

Ode Sarcastique et Solennel 117

On ne le présente plus ! Oss 117 alias Noël Flantier pur produit de la vantardise française met le monde à ses pieds. Il sait tout faire, construction d'un pédalo en forme de canard (avec ou sans tête), improvisation d'Oud, du catch, se recoiffer avec ses mains, clasher des chinois, faire semblant de comprendre l'anglais, rire allégrement, compter jusqu'à 5 en arabe ( même si … ça n'sert à... Lire la critique de OSS 117 : Rio ne répond plus

5
Avatar Depardiable
9
Depardiable ·

Quelle période !

Revu pour la dix-hutième fois les deux, la première au ciné. Ce sont sans doutes les films les plus drôles au monde, en tout cas pour moi. Ce sont les seuls films que je connaisse par coeur, du début à la fin. Donc hormis le fait que les deux me font toujours autant hurler de rire à en déranger toute ma rangée (l'immense Yhi, qui était assis juste derrière moi, pourra sans doute vous le... Lire l'avis à propos de OSS 117 : Rio ne répond plus

11
Avatar B-Lyndon
9
B-Lyndon ·

Attention, derrière toi, un chinois !

Ignare et pugnace, le plus grand espion français n'a pas changé d'un poil entre le premier épisode et ce second. Douze ans les séparent en réalité mais sur l'image, pas une ride, pas un cheveu blanc. Et dans son humour et son verbe on se délecte effectivement d'un esprit douze ans plus vieux, douze ans plus travaillé ; les deux pieds dans la vigueur de l'adolescence. On ne parlera pas beaucoup... Lire la critique de OSS 117 : Rio ne répond plus

11
Avatar HuguesDerolez
9
HuguesDerolez ·

Critique de OSS 117 : Rio ne répond plus par Shelton

J'attendais le retour de Hubert Bonisseur de le Bath avec impatience. Ayant adoré le premier film OSS 117 Le Caire nid d'espions j'espérais que ce deuxième volet soit tout aussi réussi et délirant. Lorsque je l'ai vu pour la première fois, je suis un peu resté sur ma fin. En effet j'ai eu l'impression que les dialogues étaient moins bien construits et que le film avait été en quelques sortes... Lire la critique de OSS 117 : Rio ne répond plus

7 1
Avatar Shelton
9
Shelton ·