Affiche Obscurité, lumière, obscurité

Critiques de Obscurité, lumière, obscurité

Court-métrage d'animation de (1990)

Critique de Obscurité, lumière, obscurité par Zogarok

Ultra-rapide, catégorique et jouissif, le plus organique et l’un des meilleurs opus de Svankmajer. Deux mains et deux yeux se trouvent dans une petite pièce, la lumière est allumée. Les autres membres du corps entrent par les portes, voir par la fenêtre comme le font les oreilles arrivant en empruntant la forme d’un papillon. Les bras, les jambes, la cervelle, la bite aussi, déboulent pour... Lire l'avis à propos de Obscurité, lumière, obscurité

19 2
Avatar Zogarok
9
Zogarok ·