Les rivages de la vieillesse

Avis sur Old

Avatar Therru_babayaga
Critique publiée par le

Cher Monsieur Shyamalan,

Vous savez, je n'ai rien contre vous à la base.
"The Sixth Sense", "Unbreakable", "The Village", voilà, ce sont des films devant lesquels j'ai passé un bon moment. La fin de ce premier reste un de mes plus beaux moments de cinéma, avec la musique émotionnellement destructrice de James Newton Howard.
Après oui, vous avez massacré totalement la série animée culte de toute une génération, "Avatar: The Last Airbender", et vous avez sorti des films au scénario et au jeu d'acteurs.trices complètement abscons qui sont devenus des memes et qui sont impossible à prendre au sérieux.
Ca arrive, vous étiez dans une mauvaise passe, personne n'est parfait.
Par la suite, j'ai vu "The Visit" et "Split", et je me suis dite que vous reveniez à un cinéma avec des ambitions à la hauteur de vos moyens, et le résultat s'avérait déjà bien meilleur.

Alors quand j'ai vu la bande-annonce de "Old", je n'ai pas trop hésité à me rendre en salle pour le découvrir sur grand écran.

Durant cette séance, de nombreuses émotions se sont emparées de moi, avec des questions aussi variées et pertinentes que :
- Hein ?
- Quoi ?
- Vous êtes sérieux ?
- Vous l'avez déjà expliqué deux fois, on avait compris la première... En fait, taisez-vous SVP...
- C'est sensé faire peur ? Je suis sensée ressentir quelque chose, là ?
- Pourquoi personne dans ce film ne parle comme un humain ?
- Pourquoi tout le monde agit comme des demeurés, tout le temps ?
- C'est quoi ce montage ? Je comprends rien à la localisation physique des personnages...
-Quand vous faites tourner la caméra à 360°, c'est sensé nous rappeler la marche du temps ? Subtil...
- Je comprends rien aux règles de la plage, malgré que vous essayiez de rationaliser ça, on n'y croit pas une seconde, et votre logique est trouée comme un gruyère.
- C'est quoi ce "twist" de fin à la c** ? C'est quoi ces réactions ? Sincèrement, qui croirait ça ?

Je ne m'attendais pas à un grand film, mais quelque chose qui me procurerait une émotion quelconque, un petit frisson, une petite réflexion sur la vie, le temps qui passe, les relations humaines...

Au lieu de ça, vous m'avez donné un film avec des humains dépossédés de leur âme, qui parle comme des robots à script, et aux préoccupations futiles et sans saveur faute de dialogues un tant soi peu naturels, si bien que je leur souhaitait à tous une mort rapide pour que leurs souffrances comme les miennes soient vite abrégées. Vous êtes tout de même parvenus à totalement me faire désintéresser du sort des enfants, vous êtes une sorte de génie involontaire et démoniaque, je vous accorde cela.

Vous ne m'avez pas offert la moindre réflexion sur le temps qui passe, à part l'habituel "la vie est trop courte que pour se prendre la tête avec les gens qu'on aime", avec une subtilité d'approche qui rendrait jaloux un bulldozer. Non, vous trouvez ça plus cool de faire joujou avec votre concept de vieillissement accéléré, en nous présentant des situations qui ne vont jamais au bout de leur potentiel, de les expédier si rapidement que vous m'avez dépouillé de toute forme d'empathie à leur égard, un autre exploit de votre part. Sans oublier votre tendance à passer constamment hors-champ pour toutes les scènes qui seraient un peu chocs et éventuellement intéressantes à un niveau visuel. Au moins vous êtes constants dans votre sabotage.

Parce que à part la beauté formelle de la plage, on a absolument rien à se mettre sous la dent en termes d'images ou de scènes marquantes. Aucun moment fort, aucune scène avec un semblant de brillance, rien, le néant total. La caméra semble erratique et chaotique, mais pas de façon volontaire ou maîtrisé. Alors que l'action prend place dans une même unité de lieu, vous semblez incapable de rendre quelque chose d'un tant soi peu intéressant ou intense.
À un moment ça trahit quand même soit un budget réduit, soit de la paresse, soit une certaine forme d'autosatisfaction mal placée. Soit, osons-le dire, un certain manque de talent, qui commence à apparaître derrière les fissures et les craquelures de plus en plus visibles. L'âge n'est pas tendre avec vous, il faut bien le dire sur ce coup-là.

J'ai trouvé votre film irritant au possible, sans aucun focus, sans aucune humanité dirais-je même. Une coquille vide au service d'un concept très mal exploité et mis en scène. Avec un sentiment d'autosatisfaction de votre part des plus irritants alors que vous semblez être complètement passés à côté de votre sujet à tout niveau. Un gros gâchis sur tous les plans, il faut définitivement renoncer à toute tentative d'adaptation d'un autre média maintenant. De toute évidence, vous n'avez pas suffisamment reflété sur vos échecs passés, et vous êtes retombés les pieds joints dans vos travers, avec le sourire qui plus est.
En ce qui me concerne, j'ai retenu la leçon, et on ne m'y reprendra plus.

La vieillesse qui étudie, écrit sur le sable ; et la jeunesse grave dans la pierre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1491 fois
28 apprécient · 7 n'apprécient pas

Autres actions de Therru_babayaga Old