Et non, tous les super-héros ne sont pas américains !

Avis sur On l'appelle Jeeg Robot

Avatar jérômej_
Critique publiée par le

Fallait avoir de l'audace pour oser marcher sur les plates-bandes des films de super-héros américain, et surtout, ne pas se planter ! Et bien, un italien, un certain Gabriele Mainetti, inconnu au bataillon, ose, et réussi plutôt bien son coup.

Petit résumé : Enzo est un paumé, une petite "frappe" comme on doit en compter des centaines à Rome. Un jour, alors qu'il est poursuivi par d'autres lascars, en se cachant, il rentre en contact avec une substance radioactive qui lui donne une force surhumaine et lui permet de se régénérer de ses blessures. Dans un premier temps, Enzo se sert de ses pouvoirs pour commettre quelques méfaits. Mais c'est au contact d'une jeune femme, légèrement déséquilibré, qu'il va redonner un sens à sa vie. Bien sûr, sur son chemin, se mettra en travers un super-méchant.

Raconté comme ça, on pourrait se dire que l'on a déjà vu cette histoire au cinéma des dizaines de fois. Mais le réalisateur, dont c'est le premier film en plus, a plus d'un tour dans son sac. J'ai beaucoup apprécié son approche du genre. Car bien qu'en conservant le schéma narratif classique des comics, il a su apporter du réalisme, et surtout de la fraîcheur par rapport aux grosses productions Marvel/DC. Ses personnages sont ancrés dans le réel, "notre" réel. Ils fument, ils mangent des Danettes, ils regardent des pornos, tout comme nous quoi ! ^^ On arrive plus facilement à avoir de l'empathie pour eux. Trêve de plaisanterie, leur personnalité est très bien travaillé. Ils sont tous en quête de reconnaissance. Notre héros looser recherche la reconnaissance sociale, quand le bad guy de service serait plutôt à la recherche de reconnaissance médiatique.
Histoire d'accentuer ce réalisme, et aussi parce que son budget n'était pas celui d'un Marvel, les effets visuels sont très minimalistes mais fonctionnent très bien. L'important est d'y croire, et moi j'y ai cru.

Un petit mot sur les acteurs, je les ai trouvé très juste dans l'ensemble. Je regrette juste que le méchant soit un peu trop borderline, à la limite du caricatural.

Voila, en gros, si vous en avez un peu marre de Spider-man et consort, jetez donc un coup d'oeil à ce Jeeg Robot, ça vous dépaysera des grosses productions US.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 607 fois
16 apprécient

jérômej_ a ajouté ce film à 1 liste On l'appelle Jeeg Robot

Autres actions de jérômej_ On l'appelle Jeeg Robot