Affiche On ne choisit pas sa famille

Critiques de On ne choisit pas sa famille

Film de (2011)

Sarko avait promis d'arrêter la politique en cas de défaite. Pourvu que ses potes s'en inspirent...

Tout d'abord, et afin d'anticiper d'éventuelles interrogations de votre part ("Pourquoi regarder cette chose ?", "Est-ce un suicide cinématographique ?"), je vais vous donner les deux raisons qui m'ont poussé vers ce qui s'annonçait d'avance comme un grand film : tout d'abord, et au risque de me répéter, j'ai besoin régulièrement de regarder un mauvais film afin de ne pas banaliser le vrai... Lire l'avis à propos de On ne choisit pas sa famille

18 7
Avatar takeshi29
1
takeshi29 ·

J'ai vomi...

Moi aussi je suis allé me dorer la pilule en Thaïlande, bas j'en ai pas fait un film !!!! Oh mon dieu, mais que c'est nul !!! Les blagues sont pas drôles. Pire même, elles étaient plus marrantes dans la bande annonce !!!!! Tout est ridicule. L'idée est pourrie, le scénario est mal foutu, aucune des scènes n'est intéressantes ! On gâche en plus le seul point qui pourrait être drôle en rendant... Lire l'avis à propos de On ne choisit pas sa famille

6
Avatar cityhunternicky
1
cityhunternicky ·

Critique de On ne choisit pas sa famille par AMCHI

Comédie peu appréciée pourtant On ne choisit pas sa famille est loin du désastre annoncée passé un début assez maladroit Clavier réussit tout de même une comédie possédant des moments drôles et il est vraiment amusant dans le rôle du beauf lourdaud mais pas méchant. Le reste du casting est bon, On ne choisit pas sa famille n'est pas du grand cinéma mais il parvient à nous divertir et à nous... Lire la critique de On ne choisit pas sa famille

3
Avatar AMCHI
6
AMCHI ·

La Cuisine des Mousquetaires

Maïté : "Aujourd'hui, dans La Cuisine des Mousquetaires, je vais vous révéler les secrets d'une bonne daube comme à la maison, goûteuse et roborative. D'abord, le premier truc, c'est de choisir une bonne casserole. Et comme casserole, rien ne vaut une bonne comédie des familles. Il faut la remplir d'eau saumâtre. Plus elle est marron, plus c'est bon. Il faudra y verser tout ce que le made in... Lire la critique de On ne choisit pas sa famille

3
Avatar Behind_the_Mask
1
Behind_the_Mask ·

Seuls les cons ne changent pas d'avis

Je pars toujours avec des préjugés énormes sur les comédies françaises (et internationales d'ailleurs). Ce n'est tout simplement pas ma tasse de thé, pas le genre de film que j'affectionne... et pourtant, il m'arrive d'avoir régulièrement des bonnes surprises. "On ne choisit pas sa famille" en fait partie. J'ai souri et carrément ri parfois donc l'objectif est atteint. Il fut un temps où... Lire la critique de On ne choisit pas sa famille

3
Avatar Hincapie
7
Hincapie ·

Critique de On ne choisit pas sa famille par ----Bud----

J'essaye d'oublier ... simplement ... ça ne sera pas facile, je le sais... mais avec le temps ... le souvenir de ce visionnage inexplicable s'estompera ... et tout pourra redevenir comme avant ... ou presque. Lire l'avis à propos de On ne choisit pas sa famille

5
Avatar ----Bud----
1
----Bud---- ·

On ne tourne pas les bons films !

Alors là, on a un parfait exemple du Vaudeville réadapté pour l’écran avec toutes les thématiques inhérentes au sujet, traités avec une légèreté parfaitement assumée (on est là pour rire, pas pour parler), qui devient vite un one-man-show pour Christian Clavier. Le couple des lesbiennes est mis en scène de façon exemplaire (à l’exception des baisers attestant de la relation, aucun dérapage... Lire l'avis à propos de On ne choisit pas sa famille

2
Avatar Voracinéphile
1
Voracinéphile ·

Essayer Jacquouille c'est l'adopter.

Clavier reprend son rôle de Jacquouille ou Jérôme (au choix) pour un one man show comme les aime le dimanche soir de TF1: tout dépend de l'état d'esprit honnêtement car on assiste à une suite de sketches avec en toile de fond l'adoption et l'homosexualité dans lesquels Robin, Reno et quelques varans servent plus ou moins bien de faire-valoir. Ce soir là j'avais besoin de me dérider un peu et son... Lire la critique de On ne choisit pas sa famille

2
Avatar Spielburger
6
Spielburger ·

Faute de frappe sur un Clavier cassé

Assez étonnamment je n'ai pas trouvé le film aussi naze que la bande annonce le laissait présager. En effet, cette dernière présentait le film comme rempli de bons sentiments sur l'adoption, les Thaïlandais, et les gays. Bon , en fait, la vérité, c'est que Clavier s'en fout. C'est même limite dommage, car on ne ressent pas une réelle prise de position ; son personnage principal n'évolue tout... Lire la critique de On ne choisit pas sa famille

2
Avatar Fatpooper
4
Fatpooper ·

Tout petit bonhomme

Je t’écris cette lettre pour te dire tout le mal que je pense de toi. Mon non-amour de toi ne date pas d’hier, je ne t’ai jamais – Ô grand jamais – trouvé drôle, même quand tes poils pubiens dépassaient de ton slip et que tu récitais (mal) de la poésie de bas étage. A mes yeux, tu regroupes toutes les tares de la terre : atterrant, misogyne, beauf, sarkozyste, stupide et vulgaire. Les scénars... Lire l'avis à propos de On ne choisit pas sa famille

2
Avatar zeinvisible
1
zeinvisible ·