Affiche On ne choisit pas sa famille

Critiques de On ne choisit pas sa famille

Film de (2011)

Critique de On ne choisit pas sa famille par Cine2909

Petite introduction ; cette comédie dans laquelle on retrouve Christian Clavier est également sa première réalisation ce qui peut déjà constituer 2 gros handicaps ! Comment prétendre le contraire lorsqu'on se retrouve devant un tel ramassis de niaiseries. Entre les personnages plus caricaturaux les uns que les autres, un humour tellement dépassé qu'on se croirait revenu dans le début des années... Lire la critique de On ne choisit pas sa famille

1
Avatar Cine2909
2
Cine2909 ·

comédie burlesque et socialo/bouffonne, des clichés en pagaille, des gags éculés, des vannes qui tom

Première réalisation pour Christian Clavier qui pour l'occasion, réunit le casting des Visiteurs 2 (1997) puisque l'on y retrouve dans les principaux rôles (aux côtés de Christian Clavier), Jean Reno & Muriel Robin. On ne choisit pas sa famille (2011) est un improbable buddy-movie où un couple lesbien souhaitant adopter une petite thaïlandaise se retrouve dans l'obligation de former un faux... Lire l'avis à propos de On ne choisit pas sa famille

1
Avatar RENGER
2
RENGER ·

Critique de On ne choisit pas sa famille par NicoBax

Bienvenue dans les années 90, dans un mauvais "Jaguar" où Muriel Robin confirme qu'elle est particulièrement désagréable (et pas très bonne comédienne), où Christian Clavier essaie de retrouver le succès en utilisant des formules éculées et où Jean Reno fait du Jean Reno (c'est à dire qu'il est mauvais). Pas tenu une heure. Lire l'avis à propos de On ne choisit pas sa famille

1
Avatar NicoBax
2
NicoBax ·

Bonne comédie, injustement mal notée

Pourquoi autant de mauvaises critiques sur ce film? On vit dans une drôle d'époque quand même, pour une fois qu'on a une comédie française assez marrante (même s'il y a mieux), les gens la descendent sévèrement ! A l'inverse, pour les grosses daubes américaines bourrées d'effets spéciaux et d'acteurs bidons, là ça y va les 5 étoiles ! Il serait temps de se réveiller. Lire la critique de On ne choisit pas sa famille

Avatar Rémi
7
Rémi ·