Affiche On peut toujours rêver

Critiques de On peut toujours rêver

Film de (1991)

Critique de On peut toujours rêver par MaoaM

Voilà un film que je viens de revoir en blue-ray (bien des années après avec plus de recul) et comment dire......Pierre Richard a essayé tant bien que mal de jouer également sur la corde sensible,afin de nous montré qu'il n'est pas qu'une chèvre ou un distrait,mais dû à l'echec commercial il ne réalisera plus de film pendant 7 ans jusqu'a un dernier (la retour à la comédie au nom... Lire l'avis à propos de On peut toujours rêver

Avatar MaoaM
4
MaoaM ·

Critique by NєσLαιη

Film de Pierre Richard en duo avec Smaïn tous deux entrainants. Pierre Richard est ici dans la peau d'un personnage riche et craint dans le monde des affaires, mais un jour dans un supermarché, il fait la rencontre d'une personne qui le prend en flague de piquer des articles, de là cette homme d'affaire va vouloir se rapprocher de cette homme afin qu'il le sorte de son univers et petit à... Lire l'avis à propos de On peut toujours rêver

Avatar NєσLαιη
4
NєσLαιη ·

Critique de On peut toujours rêver par Incertitudes

On peut toujours rêver préfigure la catastrophe que sera Droit dans le mur sept ans plus tard. Pour moi, Pierre Richard, c'est le Distrait. Un grand blond maladroit à qui il arrive toujours mille et une catastrophes. Et sa filmographie, et ses plus grands succès se sont bâtis sur cet humour lunaire. Or dans les années 90, Pierre Richard rencontrera moins le succès avec des films comme On peut... Lire la critique de On peut toujours rêver

Avatar Incertitudes
3
Incertitudes ·

Critique de On peut toujours rêver par Blockhead

L'acteur-réalisateur revenait à la mise en scène après onze années d'absence. Mais les temps ont changé et les utopies des années soixante-dix se sont évanouies. «On peut toujours rêver» est une réflexion un peu vieillotte sur cette époque, dans laquelle Smain et Pierre Richard forment un tandem détonnant. La satire sociale est souvent juste mais les gags sont poussifs. Lire la critique de On peut toujours rêver

Avatar Blockhead
3
Blockhead ·

Critique de On peut toujours rêver par Alligator

On est très très loin des premières réalisations poéticomiques de Pierre Richard. Son personnage lunaire a disparu pour laisser place à un cynique auquel se confronte un Smaïn toujours aussi énervant et pédant. Bref, un film à éviter. Malheureux, je l'ai pris en pleine tronche! Lire l'avis à propos de On peut toujours rêver

1
Avatar Alligator
3
Alligator ·