Le premier film moyen de Tarantino ?

Avis sur Once Upon a Time... in Hollywood

Avatar Folamour
Critique publiée par le

La qualité et le gros défaut du film selon moi, c'est que cela dure 2H40 mais à aucun moment je n'ai senti le temps passer. Je pensais que la fin, et c'est réellement problématique, était justement le milieu du film ou au moins les 3/4.

La trace de Tarantino perd énormément en substance : pas de répliques cultes, pas de monologues interminables, pas de discussions sur tout et sur rien, pas de musique saisissante. Et surtout, peu de violence ! A côté de Kill Bill, Once Upon a Time... in Hollywood est un film pour enfants.

De plus, mis à part l'excellente performance de Brad Pitt et de Leonardo Di Caprio, certains acteurs viennent un peu gâcher le récit comme les tueurs de la secte Manson. Ce qui est dommage quand à côté t'as un putain de Brad Pitt qui nous fait de l'entertainment, qui nous fait le show-man ; ou un Caprio qui peut absolument tout jouer.

Après, il y a les qualités récurrentes de ses films. Des films "blockbuster" avec une forte mise en scène d'auteur qui arrive à rassembler tout le monde ou presque. L'esthétique et la réalisation sont toujours de qualité : la reconstitution de Los Angeles des années 1960, les plans en voiture, l'utilisation de la grue, l'amour du cinéma donc plusieurs hommages aux genres (western surtout), l'amour d'une ville, d'une époque, une attention particulière portée au rythme...

Mais voilà, je rentre dans la partie spoilers, Tarantino lance trop de pistes sans jamais les conclure, je ne suis ni scénariste, ni Tarantino mais voilà ce que j'aurais aimé voir.

-Le flashback complet du personnage du cascadeur avec sa femme : que s'est-il passé ? Homicide volontaire ? Noyade ? Suicide ?

-Que les tueurs de la secte de Manson soient réellement associés aux hippies du Ranch. Et qu'ils jouent bien !!! 4 acteurs à la ramasse...

-On sent que Tarantino n'a pas eu les couilles pour réellement mettre dans sa fiction ce qui s'est passé dans la réalité avec l'affaire Sharon Tate, ce qui est compréhensible étant donné la cruauté du fait divers.

-Du coup il aurait fallu que les tueurs aillent vraiment dans la maison de Tate mais suite aux cris, le cascadeur et l'acteur aillent les sauver. Car je trouve assez inutile finalement le personnage de Tate et Polanski à part de proposer un monde, une uchronie où Tate est vivante.

-Puis que une ou deux semaines plus tard, l'acteur et le cascadeur aillent au Ranch pour se venger. Que le western joué dans la fiction devienne réalité. Lance-flamme, flingue etc... Que le vieux soit sauvé car pour moi il est clairement séquestré. Puis peut-être que le cascadeur meurt pour sauver l'acteur, ce qui offrirait une symbolique du sacrifie puissante.

= Ce que j'imagine avec la matière du film m'est totalement personnel, d'ailleurs ça donnerait clairement un autre film.

Mais bon, on ne peut pas changer le scénario et on doit se contenter de ce qui a été filmé. Comme je l'ai dit, le film reste tout de même très bon mais il y a une énorme frustration face à ce que Tarantino avance sans jamais conclure. Je recommanderais presque le film à toutes les personnes qui n'aiment pas Tarantino en général.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 355 fois
2 apprécient

Autres actions de Folamour Once Upon a Time... in Hollywood