Once Upon a Time... dans les souvenirs de Tarantino

Avis sur Once Upon a Time... in Hollywood

Avatar Sybille Guerriero
Critique publiée par le

Si Les huit salopards (2015) m'avait énormément déçue, j'attendais tout de même avec une certaine impatience le dernier bébé de l'incontournable Tarantino.

Vendu comme une réussite pour le réalisateur mythique, Once upon a time in... Hollywood m'a malheureusement laissée assez perplexe et plutôt sur ma faim - certes grande toutefois justifiée -.

Le neuvième film de Mister Quentin est effectivement assez troublant par son scénario et son rythme quelque peu déconcertant.

Véritable entrée dans le cerveau et les souvenirs d'enfance du metteur en scène, on déambule dans une succession de séquences sans véritable suite.

On accompagne tour à tour différents personnages comme les inséparables Rick Dalton et Cliff Booth (interprétés par Leonardo DiCaprio et Brad Pitt), l'enjouée Sharon Tate (Margot Robbie) et d'autres figures historiques telles Bruce Lee, Steve McQueen ou encore Roman Polanski. Ce joyeux petit monde se croisant lui-même au cours de l'histoire avec plus ou moins d'impact.

En parallèle de cet univers hollywoodien, il y a Manson et sa clique : famille d'hippies perdus vivant en dehors de la société de consommation et préparant de mettre fin à cette même société qu'ils méprisent.

Ainsi nous sommes spectateurs d'un monde révolu que Tarantino s'évertue à nous montrer par plaisir évidemment - mais aussi un peu par caprice de réalisateur qui a les moyens de se payer un tournage comme celui-là - et qu'il s'amuse à déformer à sa guise, comme il l'avait déjà fait précédemment dans Inglorious Basterds (2009).

La reconstitution de cette période (le Nouvel Hollywood) est épatante par sa véracité néanmoins elle ne permet pas aux spectateurs d'être complètement intéressés et captivés par ce à quoi ils assistent.

Once upon a time in... Hollywood devient alors rêve éveillé et terrain de récréation pour son auteur plus qu'un film mettant à l'honneur les laisser-pour-compte qu'il apprécie tant.

Il s'agit donc d'une oeuvre qui se démarque incontestablement dans la filmographie impressionnante de Tarantino pour le mieux diront certains, pour le pire diront d'autres.

Pour ma part, je considère ce film comme objet étrange, mélancolique et osé, ni mauvais ni formidable, compilant tout le génie du réalisateur (une direction artistique léchée, des acteurs parfaitement dirigés, des musiques choisies avec soin...) et annonçant un tournant dans sa carrière, qui j'espère ne se terminera pas de sitôt.

Toutes mes critiques sont à retrouver sur mon blog :
https://thenewnewgirl.blogspot.com/search/label/cinema

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 40 fois
1 apprécie

Sybille Guerriero a ajouté ce film à 1 liste Once Upon a Time... in Hollywood

Autres actions de Sybille Guerriero Once Upon a Time... in Hollywood