Honteux.

Avis sur Once Upon a Time... in Hollywood

Avatar -Calixte-
Critique publiée par le

Certains parlent de maturité, d'autres crient au génie avec ce nouveau Tarantino " très calme mais réfléchi et mélancolique ". Moi j'appelle ça du foutage de g...

Voilà ce qui arrive quand on est un réalisateur en toute puissance: plus aucune remise en question. Tel un George Lucas trop sûr de lui pour sa prélogie, M. Tarantino a fait son film sans demander aucun avis à personne. Et ça se sent, " Once Upon a Time... in Hollywood " est un film selon moi tout simplement scandaleux.

Un budget de 95M, un casting exceptionnel, une époque merveilleuse de l'histoire du cinéma... Comment ça pourrait mal tourner? Et bien Tarantino a bel et bien réussi à gâcher ce magnifique projet, en mettant tout le budget dans les muscle cars des années 60 qui passent en arrière plan ainsi que dans le cachet de ses acteurs super stars, et en écrivant un script sans aucun intérêt où aucun des personnages n'évoluent.

Chaque personnage est exactement le même du début à la fin, " Rick " (Dicaprio) est profondément antipathique et assez inconsistant. Je commence vraiment en avoir marre de ces personanges de Dicaprio qui se ressemblent tous et qui sont toujours interprétés de la même manière: Dicaprio joue encore ce mec surexcité sociopathe qui noie ses problèmes dans l'alcool, et ça commence à bien faire.

" Cliff " (Pitt) est selon moi le personnage qui avait le plus de potentiel: un cascadeur humble et charismatique qui vit dans l'ombre de celui qu'il double sans que cela ne de le dérange, c'était un bon personnage, mais qui hélas n'a aucun objectif. On le suit vadrouiller par-ci par-là, régler ses problèmes à droite à gauche, mais tout ça sans réel intérêt...

Le reste des personnages est une catastrophe, notamment Sharon Tate jouée par Robbie. Mais WTF, je n'ai jamais vu un personnage aussi cruche et inutile, mais pourquoi diable l'avoir mis? C'est exactement comme les muscle cars à 200.000$ unité en arrière-plan qui passent: uniquement pour recréer une époque, mais sans faire de l'élément en question un point utile au récit.

Seul la confrontation avec Bruce Lee et la scène finale sont attractives, mais ça ne représente que 25 pauvres minutes sur 2h40 de pur ennui.

Voilà, je ressors donc énervé de ce visionnage, car pendant que des jeunes réalisateurs comme Nolan à l'époque de Following qui comptait le moindre dollar pour financer son film (à seulement 6000$ de budget), le grand Tarantino incriticable dépense n'importe comment son argent tel un roi égocentrique et intouchable, en injectant des millions de dollars pour au final n'avoir strictement rien à raconter. Uniquement pour recréer une époque...

Je ne comprends pas comment on peut encourager ce genre de films, c'est notre devoir en tant que spectateur de remettre dans le droit chemin un réalisateur qui s'égare un peu trop à cause de sa trop grande popularité qui lui fait perdre tout recul. Surtout si on aime le cinéaste en question. Comment on peut rester 2h40 assis sur son fauteuil devant ce film et se dire " C'était vraiment bien, j'ai vraiment passé un bon moment. " ou " Quel chef d'oeuvre ". Il ne se passe vraiment pas grand chose, c'est vide, prétentieux, égoïste, et surtout très très long et ennuyant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 819 fois
18 apprécient · 12 n'apprécient pas

-Calixte- a ajouté ce film à 2 listes Once Upon a Time... in Hollywood

Autres actions de -Calixte- Once Upon a Time... in Hollywood