ARRÊTE AVEC TON DÉLIRE DE PIEDS

Avis sur Once Upon a Time... in Hollywood

Avatar Elioto
Critique publiée par le

Le problème de « Once Upon..

Bonjour !

Le problème de « Once Upon a Time… in Hollywood » c’est que le fan service si charmant de Tarantino, est devenu la base même du film.

Donc forcément le long a un charme fou, l’époque est superbement bien retranscrite, bref c’est propre techniquement et artistiquement.

Mais ce qui est le plus important dans un film, c’est l’histoire.

L’histoire part dans tous les sens, ce qui pourrait être stylé ! Mais c’est malheureusement pollué par un tas de références (passionnantes pour Tarantino) mais complètement étrangères pour nous autres.

Trop de fois je me suis senti étranger au film et a ce qu’il se passe, comme si Tarantino avait fait un film pour lui et les adeptes de cette époque.
Mais pour un public général ? Bof

Bizarrement ce sont les scènes les plus simples qui sont les plus passionnantes (le quotidien de Pitt avec son Pitt par exemple) qui renforce le charme et la sympathie pour le perso, ou bien celles où les personnages roulent en voitures avec la radio de la belle époque.

Certaines séquences sont fun, comme celle avec Bruce Lee (lol il lui ressemble vraiment pas serieux).

Mais en bref, trop de fois le film s’adresse seulement à un public spécialisé et non general.

Dans « Jackie Brown » les clins d’œils étaient subtils, n’empiétaient pas sur l’intrigue, c’était savoureux.

Aussi, rien n’est jamais vraiment approfondie ou bien même développé, chaque petite histoire est survolée et oubliée.

Pleins de détails ne servent à rien (la teuf avec Polanski & Tate ou tu apprends quelle était marié avec un autre mec présent à la soirée) oui ? Donc ? Ok..

Sinon c’était hyper drôle la scène où la hippie aplatit son gros pied bien jaune contre la vitre de la caisse de Brad (une auto-référence auto-caricaturale rigolote de Tarantino pour son amour des pieds).

La séquence où Pitt se rend chez les hippies commençait très bien, la tension était maîtrisée, le calme avant la tempête me tressait (vu que le perso de Brad est pour le coup vraiment attachant), mais le résultat est un pétard humide.

Mais ce n’est limite pas dérangeant face à la dernière séquence avec la bombe à retardement qu’est le joint à l’acide..

Sérieux...

Tu annonces quelque chose de hyper handicapant pour le protagoniste dans le combat final pour finalement, ne lui donner qu’un impact légèrement fun ?

Mouais.

Bien dommage.

Plein de bonheur et NTM McDonald

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 87 fois
3 apprécient

Autres actions de Elioto Once Upon a Time... in Hollywood