Once Upon a Time… in Hollywood: Comme un goût d'inachevé....

Avis sur Once Upon a Time... in Hollywood

Avatar lugdunum91
Critique publiée par le

Si vous ne fantasmez pas sur cette période de l'histoire (idéalisée) du cinéma américain, vous allez trouver le temps long car ce métrage est contemplatif et nostalgique.

Tout le film m'a paru être de l'exposition et j'ai eu plus l'impression de voir un vieil homme se remémorant avec mélancolie le monde gravitant autour d'Hollywood tel qu'il l'a connu en étant enfant qu'une véritable histoire avec des enjeux et protagonistes identifiés.

Selon moi, Tarantino a plus voulu nous faire comprendre et ressentir ce qu'était Hollywood à cet époque avec la remémoration de ses souvenirs entrecoupés d’anecdotes (les pubs de l'époque, les séances de ciné,...) formant un espèce de patchwork que finalement construire une histoire prenante et cinématique autour d'un sujet central.

L'histoire de cet acteur has been passe finalement au second plan dans le métrage.

Ce qui est encore plus dommageable avec l'important casting "triple A" à sa disposition qui n'est in fine que peu exploité (en particulier Robbie, un comble) et ne servant au mieux que d'illustration dans le métrage et surtout de caution auprès des producteurs et du public.

A noter cependant le bon acting de Brad Pitt (qui ne démérite pas son oscar tant il est juste dans son interprétation) et une mention honorable pour Di Caprio.

Le reste du casting voit sa partition être anecdotique malheureusement (Robbie, Fanning,....) au vu de la faible importance qu'il leur ai accordé dans le récit.

( Sachant que le budget prod est de plus de 90M $ -ce qui est énorme- sans compter promo et coût de distribution et dont certainement plus de la moitié du budget est consacré aux cachets du casting, l'entreprise s'avère largement hallucinante).

Le décor (et contexte) devenant l'histoire et l'histoire devenant décorative.

Au niveau de la réalisation, les gimmicks de l'auteur dans ce métrage sautent aux yeux de façon plus perceptibles qu'à l'accoutumée et la volonté prononcée de Tarantino à rendre hommage (pompage pour les plus vindicatifs) -voire l'auto-hommage- à divers films et auteurs tout au long du récit peut être déroutante.

Après, je le répète, mais si effectivement vous étiez venu voir cela car vous êtes fasciné par cette période et que vous embrassez pleinement la vision de Tarantino, vous allez adorer.

C'est certainement l'œuvre la plus personnelle de l'auteur mais aussi selon moi la moins cinématique que j'ai vu de lui.

Malheureusement pour mon cas, la sauce n'a pas pris et donc m'a laissé comme un goût d'inachevé...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 209 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de lugdunum91 Once Upon a Time... in Hollywood