Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Fill In Royal

Avis sur One Piece 3D2Y

Avatar Stephane Gallais
Critique publiée par le

J'ai beau être un grand admirateur du travail d'Oda sur One Piece, je le suis beaucoup moins de l'animé : Fill in abusifs et inutiles, problèmes de rythme et de narration , mauvaise gestion des événements, autant le dire , plus le manga s'intensifie , plus l'animé est à la ramasse.
Et c'est bien dommage car à côté , j'adore toujours autant les voix des acteurs (à fond comme tous bons doubleurs japonais) et les musiques me manquent aussi à la lecture du manga.
Malheureusement ça ne suffit plus à me faire oublier ma déception surtout que c'est par le biais de l'anim que j'ai découvert l'univers d'Oda

Du coup, quand j'apprends qu'un épisode spécial est prévu pour fêter les 15 ans de la série animé, mon cœur balance entre curiosité et méfiance.
Surtout que l'idée de base paraissait bizarre : revenir en arrière pour nous raconter ce qu'il s'était passé pendant la période des 3D 2Y ( 2 ans d'entrainement pour mieux aborder le nouveau monde et se relever de la mort d'Ace ).
Est ce vraiment nécessaire de raconter quelque chose qu'Oda a laissé volontairement de côté ?
Je veux dire, si le mangaka a une qualité , c'est de faire beaucoup avec peu.
En un chapitre , parfois une case , on comprend ce qu'il veut dire et il a pas besoin de faire plus.
Dans le manga , cette période se résume en 2 choses : le moment ou Luffy pose son chapeau de paille et celui où il le reprend.
Point.
Pour Oda , il n'y avait aucune raison de s'appesantir plus que ça et du coup , on se demande ce que va bien pouvoir nous raconter cet épisode spécial d'1h40

Et les premières minutes ne rassurent pas vraiment.
Malgré un résumé ultra punchy de MarinFord ( qui prouve que l'anim peut lui aussi être dynamique), on retrouve assez vite les flashbacks inutiles et redondants pour passer ensuite à la partie entrainement, certe drôle mais pas franchement vitale.
Il faut attendre un bon quart de l'épisode pour voir l'intrigue prendre un tout autre chemin.
Luffy laisse son entrainement de côté et collabore avec Boa Hancock pour affronter un nouveau pirate tout droit sorti d'Impel Down.
D'ailleurs, on remarquera que l'équipe à apporter un soin tout particulier à la continuité , ce qui l’intègre d'emblée au reste de l'univers de One Piece.
C'est d'ailleurs sa plus grande qualité.
Car si l'histoire reste assez classique autant sur le fond que sur la forme, les initiés , eux , apprécieront de retrouver de nombreux personnages qui n'ont pas encore fait leur retour dans le manga ( et en premier lieux Baggy le clown toujours là au bon moment ).
De plus, l'ambiance est en parfaite adéquation de ce qu'on attend d'un épisode de One Piece avec une bonne dose d'humour, de combat et d'émotion.

Au final, One Piece 3D2Y , s'il n'est pas ce qu'on attend forcement d'un épisode anniversaire, s'avère être un bon épisode de transition.
Pas forcement indispensable mais assez agréable dans son ensemble pour nous faire oublier le côté basique de ce genre d'intrigue.
Une façon plutôt sympathique de fêter un anniversaire même si au fond, on en attendait sans doute encore plus

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1254 fois
6 apprécient

Autres actions de Stephane Gallais One Piece 3D2Y