Avis sur

Onibaba, les tueuses par Tzara

Avatar Tzara
Critique publiée par le

Que devient l'homme lorsque la guerre détruit la civilisation, il revient à ses besoins primaires. Une absence totale de morale, de loi parcourt ce film possédant des plans d'une grande puissance esthétique ainsi qu'une symbolique hautement sexuelle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 340 fois
4 apprécient

Autres actions de Tzara Onibaba, les tueuses