Lourd.

Avis sur Only God Forgives

Avatar Art Take
Critique publiée par le

Ayant été amèrement déçu par son précédent film: Drive, sans doute, pour une attente considérable étant un grand fan de ses premiers films et un casting qui me faisait saliver (Cranston, Brooks, Perlman, ...).

C'est donc sans aucune attente que je suis allé voir Only God Forgives. Bilan: mitigé sur ce film mais à la fois heureux d'avoir eu l'impression de retrouver NWR de par un mysticisme des scènes (déjà vus dans Bronson & Valhalla Rising) ainsi que de scènes viscérales mais censées (la scène finale avec la mère incarnée par K. S. Thomas) et son rouge qui lui est tant cher bien que trop abusif ici. Le gros problème ici est que le cinéaste appuie trop ses plans la plupart du temps incroyablement chargés par une ambiance plombante. Faudrait maintenant que Refn abandonne Gosling et son visage désespérément inexpressif (car oui, je veux bien que l'on filme le visage d'un acteur durant des plombes, il faut quelque chose s'en dégage, n'est pas Mikkelsen qui veut). En revanche, grosse surprise du film en la présence de V. Pansringarm juste terrifiant.

Pas un grand film mais une once d'espoir pour ce cinéaste qui m'avait subjugué avec ses Pusher, son Bronson et surtout son Valhalla Rising.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 307 fois
3 apprécient

Art Take a ajouté ce film à 1 liste Only God Forgives

Autres actions de Art Take Only God Forgives