Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Only God Knows

Avis sur Only God Forgives

Avatar akhcuonilua
Critique publiée par le

J'ai rien compris.

Vous moquez pas, j'ai l'impression d'avoir les capacités intellectuelles de mon chat (ouais je sais je suis pas tendre avec moi-même) c'est assez effrayant. Seulement voilà, j'ai pas inventé la poudre. J'ai pas inventé l'eau chaude. J'ai pas inventé la poudre qui se dilue dans l'eau chaude, ou tout ce que vous voulez, mais il faut que je critique ce film tout de même. Malgré ce flou pesant dans mon esprit et cette question, putain cette question : POURQUOI ?

Voilà. J'ai posé ma question, only god knows, je peux continuer.
(Question bonus : Y avait-il quelque chose à comprendre ?)
Tout d'abord, je trouve la scène d'ouverture un peu longue monsieur le réalisateur. Une heure trente quand même, vous avez vu les choses en grand dîtes donc. Non parce qu'en fait il ne se passe pas grand chose dans tout le film. Le rythme est plat tout le temps, un peu comme dans Elephant vous voyez, sauf que dans Elephant il se passe un truc à la fin. Et là bof. C'est un choix d'accord. Ça créé une ambiance oppressante certes, mais c'est surtout chiant en fait, désolée.
On est à Bangkok (c'est pas le petit village avec deux chalets et demi sur la colline Bangkok tu vois) mais il y a dix personnages à tout péter dans l'histoire (si on compte pas les prostitués qui sont là pour la déco). Et au final on comprend pas. Parce qu'une grande majorité des scènes restent inachevées, on coupe avant la fin, on voit un mec qui a l'air d'avoir un rôle à jouer dans l'histoire mais qui finalement ne réapparait jamais, plein de choses du genre, la boxe et la drogue, deux thèmes à priori exploitables, s'évanouissent au bout de la euh, 6ième minute par là. Tout ça pour se focaliser sur une histoire de vengeance bizarre en mode Plus Belle La Vie, Raymond le frère ainé de Pedro a tué Jeanne, mais on sait pas trop pourquoi, sa mère Colette essaie de prendre les choses en main et finalement Hippolyte arrive avec son super joujou le sabre parce qu'il a une fille à protéger, il chante une chanson cucul et bam THE END. DAFUCK. En plus en vrai Hippolyte s'appelle Chang. CHANG MERDE. COMMENT TU VEUX QUE JE RESTE CONCENTRÉE.

Aussi, entre deux scènes de torture ou de combat (HAHAHAHAHAHA LE COMBAT J'EN REPARLERAI APRES AHAHAHHAA) il y a plein de plans fixes loooooooongs pour montrer les personnages qui ne bougent pas d'un millimètre et c'est vraiment horrible. Ce film n'a pas d'âme en fait et je comprends pas pourquoi. Pourquoi ces faces inexpressives ? Pourquoi ces ralentis de partout ? Pourquoi tout est figé ? Pourquoi ces plans bizarres sur le sabre alors qu'on s'en fout ? On dirait qu'on se tape des morceaux de la conscience de Ryan Gosling. Mais en fait non. Que c'est des flashbacks. Mais en fait non. Non sérieusement, pourquoi ? Et puis, qu'est ce que vous avez fait aux yeux de Ryan ? Vous lui avez collé des lentilles ou quoi ? Pourquoi il a le regard vide comme ça? Oui bon ok je sais pourquoi, il fuit son pays, il est pas bien tout çaaa. Mais on dirait pas qu'il est vidé. On dirait pas qu'il est déprimé. Il est juste trop laid. C'est trop, beaucoup trop. Ce n'est pas naturel. Jamais.

Et ouais ce film n'est pas naturel. Rien n'est naturel. 'Suffit de regarder la position des chaussures de la maman à côté du canapé ou de s'intéresser au type de plans cinq minutes pour comprendre qu'absolument tout est calculé. Et c'est bien normal. Ce qui l'est moins c'est que ça nous saute aux yeux.

Je reviens comme convenu sur le combat (je me suis calmée entre temps c'est dommage, j'aurais pu faire plein de blagues pas drôles...). La scène de combat dans une espèce de gymnase notamment. Que j'ai trouvé vraiment VRAIMENT ridicule, dans le sens où on se demande si Ryan Gosling ne fait pas exprès de frapper dans le vide tellement il fait n'importe quoi. Mais comme j'ai rien compris au film je peux pas savoir si c'est volontaire ou non. Cercle vicieux. Et puis les ralentis n'arrangent rien à l'absurdité du moment. Pour le coup j'ai pas compris non plus (ARRÊTEZ DE SOUPIRER OH) pourquoi la maman traverse l'espèce de gymnase susnommé pile à ce moment là. Oui. Pourquoi tous les personnages sont au bon endroit au bon moment alors qu'ils ne sont même pas censés être au courant de ce qu'il se passe ? Hein ?

J'ai rien compris.

Et ça m'énerve, du coup je vais maintenant aborder les points qui ne demandent pas un cerveau pour être traités. Comme par exemple l'affiche avec le -12 ans dessus. J'vous en foutrai du moins de 12 ans moi. Ça va pas non ? Vas y que je mets ma main dans ton corps pour fouiller un peu. T'es morte hein, du coup je me fais plaisir, j'explore, on sait jamais des fois que je trouve un organe inconnu. Voilà. Voilà . Du sang de partout à la Tarantino mais avec de la musique qui met moins à l'aise... J'aurais dû aller voir Epic mamaaaaaaaaaan la la la la laaaaaaaaaaaaa.

Mais non en fait. C'était pas si horrible que ça. Je vous recommande Only God Forgives. OUI OUI. Parce qu'auditivement et visuellement c'est quand même quelque chose. Même si l'ambiance créée en elle même m'a beaucoup dérangée je ne peux que vanter la photographie. Il y a des jeux de lumière de malade sur absolument tous les plans, du coup c'est vraiment très sympa d'observer un peu partout. Bon il est vrai que par voie de conséquence j'ai aussi trouvé ça plutôt prétentieux (haha). Un peu comme si le gars voulait juste exposer l'étendue de sa technique et donc se centrer sur l'esthétique de son oeuvre uniquement, sans se soucier du sort des pauvres abrutis qui décrochent les uns après les autres sur leurs sièges.

Et sinon, je pense qu'il y a un nombre incalculable de références cachées que je n'ai pas réussi à saisir et qui font qu'il faut vraiment que je revoie ce film un jour dans ma vie. La scène devant le grand rideau blanc par exemple, référence biblique ? Maybe. Maybe not.
Je sais pas. J'ai rien compris de toute façon.
Même pas le titre.

PS : J'suis sûre que Julian son père c'est son frère.
PS2 : http://bit.ly/GZECjS bouahaha

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 5619 fois
192 apprécient · 51 n'apprécient pas

akhcuonilua a ajouté ce film à 3 listes Only God Forgives

Autres actions de akhcuonilua Only God Forgives