Fantasmagorique!

Avis sur Only God Forgives

Avatar Sparda
Critique publiée par le (modifiée le )

Autant j'avais adoré le concept de DRIVE, autant que celui-ci m'a fait sombré dans l'ennuie Total...

Ce film est pour moi une égnime quasi indescritible, pourtant le scénario est des plus basique mais alors la mise scéne est un vrai casse tête! j'ai cherché un quelconque Sens a tous ce que j'ai vu sans grand succes, faut croire que la vision du réalisateur me dépasse complétement, ce qui fait, que je n'ai pas clairement adhérer, malgré les thémes de l'inceste et de l'impuissance sexuel de Julian a cause de sa mére, qui d'ailleurs sont représenté de façon tres fantasme a la limite du bizarre...puisqu'il ne peut les exprimer qu'a travers ses main et notament par la violence, puis vient une sorte de délivrance ou élévation a la fin du film par le flic censé représenter une puissance supérieur que lui seul est juge de la sentence, bref c'est assez "space" la façon dont il essaie de nous le faire comprendre.

Le gros point positif du film reste ça façon de filmer les scénes de maniére tres brutales, notament les mise a morts carrément jouissives et hynoptiques grace a la présence d'un Bad guy ( policier retraité dont il est encore chef par ses congéneres ) censé incarner le dieux de la mort, car a chaque apparition, il fascine, il hynoptise tout en restant tres mystérieux, ce qui fait de lui, un personnage insaisissable!

Je pense que ce long métrage est plutôt un Ode au Mutisme et a la comtemplation/fascination, le réalisateur a poussé encore plus loin son sujet expérimentale depuis Drive et Valhalla Rising.

Le fait de comtempler des plans fixes de 10 Min, c'est bien a petite dose mais a outrance, ça fatigue.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 343 fois
1 apprécie

Autres actions de Sparda Only God Forgives