Avis sur

Only God Forgives par Kab

Avatar Kab
Critique publiée par le

J'ai aimé, Drive, et personnelement je n'attendais pas forcément ce film comme le messie. J'avais même oublié que c'était du même duo. Refroidis par les première critiques j'y vais un peu à reculons.

La première chose à dire c'est que je n'ai pas trouvé ça finalement si violent. Je ne suis pas fan de films gore ou d'horreurs, mais niveau ultra violence j'ai vu bien pire. Old boy est bien plus trash que ça par exemple.

Par contre ce qui m'a le plus frappé c'est ce désir de vouloir cassé son jouet. Drive était un film de commande qui s'est retrouvé à devenir un petit film indé (alors que c'était au début un film de studio) pour finir par avoir un statut culte (surtout en france ou il a fait ses meilleures scores). Gosling encore une fois n'était pas le premier choisis (comme pour Drive), mais récupère le rôle. Du coup les deux compère Refn et Gosling se retrouvent. Les fans les attendent au tournant avec un nouveau Drive et c'est plus où moins ce qu'ils vont faire.

Plus car ce film pourrait être la droite lignée de Drive, le personnage joué par Ryan ressemble à celui du précédent, la lenteur du film est similaire et le thème du hors la loi reste.

Moins car c'est surtout une version plus adulte et trash que nous offre le réalisateur. Avec Drive on voit le côté un peu sympa qui fait rêver du hors la loi. Seul une scène pouvait indiquer la violence du personnage. Dans Only god forgives, vous reprenez la violence de cette scène et vous la faites ressentir pendant tout le film soit par une ambiance, des dialogues, voir même graphiquement. Car en effet je n'ai pas trouvé le film violent visuellement même si il y a quelques bonnes scènes, mais il y a surtout une ambiance, une atmosphère assez spécial qui s'en dégage rendant OGF comme une version bad trip de Drive.

Au niveau des acteurs j'ai trouvé Ryan intense, mais faisant dans le minimum syndical, le plus minimaliste. Certains adorerons d'autres hueront.
Par contre je donne une mention spécial à Kristin Scott Thomas en américaine bimbo trash au language fleuri et à la relation plus que malsaine avec Gosling (je laisse la surprise pour les futurs spectateurs) qui est vraiment exceptionnel.
Vithaya Pansringarm est pas mal en flic dur et froid faisant respecté l'ordre selon son propre code.

Bon faut pas se mentir Only God Forgives est un ovni visuel avec un rythme plus que lent parfosi trop et qui se veut surtout un Drive sous acide ou une version cassé du jouet qui a fait sortir de l'ombre Refn et gosling, s'amusant des attentes de leur fans pour mieux les prendre à contrepieds, voir à plus allez dans ce qui avait été fait avant quitte à déplaire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 317 fois
4 apprécient

Kab a ajouté ce film à 1 liste Only God Forgives

Autres actions de Kab Only God Forgives