👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Only God Forgives, le dernier film de Nicolas Winding Refn, surpasse de loin Drive, pour le meilleur des mondes cinématographiques.

Le réalisateur danois s’offre en effet un film remarquable tant au niveau de la forme que du fond.

l’image est gérée à la perfection on l’on se réjouit de voir ces couleurs fluo bien en vogue ces derniers temps. La musique, mesurée mais cependant puissante, oscille entre tendances orientales et basses lourdes venues tout droit de la dernière mode sonore de la science fiction hollywoodienne, avec pourtant un éclat de mélodie qui rend le tout admirable. Enfin, Ryan Gosling, qui pour une fois fait bien de ne presque rien dire, porte à merveille son visage blasé, bravo !

C’était sans compter sur une mise en scène chargée de sens, profonde comme le sont les personnages, des hommes d’honneur, d’éthique, à la volonté propre et déterminée. Deux ennemis qui savent tous deux ce que vaut l’autre et ce qu’il adviendra que chacun.

Le scénario est minimaliste, c’est le choix du réalisateur et je le trouve plus que pertinent. Il semble que les personnages évoluent dans une réalité fixée, inaltérable, presque fataliste.


S’il surprend c’est par son audace, subtile, progressive, totale. Et juste.
MarcAureleOtto
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Les meilleurs films, Top 10 Films, La fin justifie les moyens, Les films qui sont des plaisirs coupables et Les meilleurs films avec un twist final

il y a 9 ans

Only God Forgives
real_folk_blues
8

Thaî, glande, et Ryan erre.

Only God Forgives n’est pas un bon film. N’allez pas croire que vous verrez Drive, pauvres naïfs. N’allez pas espérer que Fight Club se soit payé un lifting, pauvres consommateurs. Ne supputez point...

Lire la critique

il y a 9 ans

148 j'aime

33

Only God Forgives
Anyo
8

Le langage du silence

Le cinéma est un art Visuel et Auditif. Notre cher réalisateur Danois acquiesce et nous livre une oeuvre à la facture audio-visuelle irréprochable. "Only God Forgives" rejoint "Samsara" et "The...

Lire la critique

il y a 9 ans

136 j'aime

11

Only God Forgives
Gand-Alf
6

... Et l'enfer le suivait.

Pour avoir une idée de mon expression dépitée à la sortie de ma séance de "Only god forgives", je vous invite à vous poster devant un miroir et de vous observez en train de diviser 1356, 876543 par...

Lire la critique

il y a 9 ans

129 j'aime

13

Le Sel de la terre
MarcAureleOtto
10

De la beauté, de l'Homme, de la Terre.

Wim Wenders dévoile un nouveau documentaire dont la description qui va suivre ne saurait rendre toute la magie, la force et l’espoir. Le réalisateur des Ailes du désir et de Paris, Texas nous invite...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime

Prometheus
MarcAureleOtto
4
Prometheus

Plus de questions de que réponses.

Le problème avec Ridley Scott c'est qu'il faut connaître un peu son cinéma pour réellement l'apprécier, cf Blade Runner pour lequel il a fallu presque attendre 10 ans pour qu'il soit reconnu comme...

Lire la critique

il y a 10 ans

2 j'aime

7

Hunger Games
MarcAureleOtto
2
Hunger Games

Une corde !

Presque deux heures d'ennuie devant un Battle Royal à l'américaine : on reprend juste le gros du principe, on brode autour de cela, avec maladresse, une histoire de rebellion ayant mené à faire...

Lire la critique

il y a 10 ans

2 j'aime