Bande-annonce
Affiche Opening Night

Opening Night

(1977)
12345678910
Quand ?
7.9
  1. 2
  2. 5
  3. 10
  4. 16
  5. 47
  6. 108
  7. 326
  8. 528
  9. 361
  10. 159
  • 1.6K
  • 186
  • 1.5K

Témoin du stupide et mortel accident qui vient de frapper l'une de ses jeunes admiratrices, à la sortie d'un théâtre de province où elle rodait sa nouvelle pièce, Myrtle Gordon fait soudainement connaissance avec l'angoisse. Son nouveau rôle - une femme déchue que la vieillesse accule au désespoir...

Casting : acteurs principauxOpening Night

Casting complet du film Opening Night
Match des critiques
les meilleurs avis
Opening Night
VS
Avatar Sergent Pepper
8
Une femme sans influences

Quelque soit son sujet, Cassavetes ne déroge jamais, au fil de sa filmographie, à une ambition de plus en plus précise : celle d’un portrait obsessionnel. Alors que ses premiers films s’attachaient d’avantage à des groupes (Shadows, Faces ou

32
Avatar SansEchafaudage
5
SansEchafaudage
Critique de Opening Night par SansEchafaudage

J'adore Cassavetes et j'adore Gena Rowlands. Et pourtant ce film ne passe pas. Ce n'est pas sa longueur qui ne m'a pas personnellement rebuté (et pourtant j'étais fatigué en regardant ce film) c'est le propos. Ce que semble vouloir nous dire Cassavetes c'est qu'il faut absolument favoriser l'improvisation partout. Et là je ne suis pas d'accord parce qu'il serait pour que la scénariste ou le producteur n'aient pas leur mot à dire. Finalement c'est l?alcool et le personnage de Gena Rowlands qui... Lire la critique de Opening Night

4
Critiques : avis d'internautes (24)
Opening Night
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Anatomie d'une actrice

Parce qu’il est gouverné par des forces aisément reconnaissables, on pourrait penser avoir trop identifié le cinéma de John Cassavetes, savoir le résumer à quelques unes de ses apparences : humanité et alcool, séquence et improvisation. On pourrait le trouver très américain dans ses thèmes et très européen dans sa manière indépendante, presque expérimentale. Voilà pourquoi Opening... Lire la critique de Opening Night

5
Avatar Thaddeus
9
Thaddeus ·
Découverte
Critique de Opening Night par Rawi

Opening night est une déclaration d'amour d'un homme à sa femme. En écrivant ce rôle pour Gena, John lui offre une magnifique occasion de montrer son aura exceptionnelle et son talent incommensurable. Myrtle Gordon, une actrice de théâtre connue et reconnue, célébrée et adulée assiste, à la sortie d'une représentation à la mort accidentelle d'une jeune admiratrice venue l'attendre pour obtenir... Lire la critique de Opening Night

54 29
Avatar Rawi
10
Rawi ·
Miroir, miroir ( critique fleuve)

AVEC DU SPOIL DEDANS Un film qui m'a intéressée sur plusieurs points. Une réflexion sur la condition d'actrice, d'abord. Il n'est pas facile de vieillir quand on est une femme. Il l'est encore moins quand on est actrice. Il est rare qu'une actrice d'âge mûr tienne les devants de la scène, c'est un milieu où une femme se doit d'être belle et désirable et le temps qui passe remet cela... Lire l'avis à propos de Opening Night

23 20
Avatar EIA
10
EIA ·
Débordant de vie !

En faisant cette fois interpréter à sa femme Gena Rowlands le personnage de Myrtle, une actrice tourmentée, Cassavetes poursuit dans "Opening Night" l'exploration de l'un de ses thèmes de prédilection : le moment du basculement d'un individu hors du conformisme ambiant, l'instant où il perd ses repères, où son existence est mise en questions. Si le... Lire la critique de Opening Night

4
Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·
Un égo gros comme ça

John Cassevetes, j'ai un peu de mal. Pourtant y a toujours des choses qui me plaisent dans ses films. Mis je ne m'avoue pas vaincu, je verrai ses films que je n'ai pas encore vu. Le scénario m'a paru assez chaotique. Ce qui en soi renforce les thèmes du film. Il n'empêche qu'au final, on ne suit pas l'évolution de l'héroïne qui se contente d'aller de plus en plus mal sans qu'on puisse... Lire la critique de Opening Night

6
Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·
Toutes les critiques du film Opening Night (24)
Bande-annonce
Opening Night