Affiche Orange mécanique

Critiques de Orange mécanique

Film de (1971)

A History of Violence

Aussi provocateur que maîtrisé , Kubrick s'intéresse ici de très près à la criminalité et comment le gouvernement ainsi que la science peut endiguer ce fléau à travers des expériences s'exerçant sur l'inconscient comme les messages subliminaux , ainsi que sur le parrainage de son poulain. Anciennement voyou , chef d'une petite bande , Alex est devenu un petit agneau doux avec néanmoins une... Lire l'avis à propos de Orange mécanique

7
Avatar K A N N I  B A L
8
K A N N I B A L ·

Les fous du violent

C'est un exercice périlleux pour moi que de proposer une critique sur un tel monument du cinéma. J'ai aimé Orange mécanique, non pas par admiration pour Kubrick (Barry Lyndon et Full Metal Jacket m'ont par exemple moins convaincu), mais parce que ce film interroge. Certes le film peut s'expliquer, en partie, par le contexte social des années 70 en Angleterre mais il apparait rapidement qu'il... Lire la critique de Orange mécanique

7
Avatar josey-
8
josey- ·

Critique de Orange mécanique par Alex D. Wolf

Comme je suis pas très doué avec les critiques ciné, je vais aller au plus court : Le film a vieilli sur pas mal d'aspects et pas juste techniques (la scène d'ultra-violence sur le clochard ou la femme foutue à poil, du temps de Kubrick c'était ultra-audacieux mais aujourd'hui même une série policière lambda va plus loin) mais le contenu reste et demeure d'actualité (trop même) avec une société... Lire la critique de Orange mécanique

7
Avatar Alex D. Wolf
7
Alex D. Wolf ·

Publicité mensongère

Trois ans après 2001, Kubrick clôt sa trilogie d'anticipation avec ce film culte, acclamé et hué depuis quarante ans. Si Orange Mécanique a choqué des milliers de spectateurs par son "ultra-violence", il faut admettre que cette dernière n'est plus d'actualité (en ce qui concerne les méfaits du héros du moins). Kubrick était-il devin ? Toujours est-il qu'aujourd'hui les infos de 20 heures nous... Lire la critique de Orange mécanique

7
Avatar dauphin_discret
9
dauphin_discret ·

un requiem à l'humiliation

spoilers L'humiliation, c'est le mot d'ordre véhiculé tout le long de ce film. Un film divisé en deux parties distinctes. Dans la première, le protagoniste les inflige avec un plaisir non dissimulé, plaisir compulsif, dans la seconde, plus longue elle, il les subit, en escalade. S'il y a bien un message qui passe, en première lecture, c'est le suivant : tu paies au centuple les... Lire la critique de Orange mécanique

9 2
Avatar ollymovics
7
ollymovics ·

Critique de Orange mécanique par Flagblues

Un Chelloveck respirait bruyamment à côté de moi pendant la séance, il était accompagné d'une Devotchka qui avait envie d'un petit coup de va-et-vient, ça me faisait mal au Gulliver, j'avais envie de le tolchoquer. Lire la critique de Orange mécanique

25 1
Avatar Flagblues
9
Flagblues ·

"Est-ce donc un démon qui vous dévore le cœur mon cher Alex ?"

Comment faire une critique de la violence au cinéma ? La solution proposée par « Orange mécanique » ? Faire un des films les plus violents de l’époque, tellement violent que l’on prend le risque de brouiller le message, quitte à faire de la critique un éloge. Car c’est bien ce qui arrive dans le premier tiers de « Orange mécanique ». Kubrick utilise le procédé qu’il a réitéré plus tard dans «... Lire l'avis à propos de Orange mécanique

23 12
Avatar ϻεωɳɑrυ
4
ϻεωɳɑrυ ·

Kubrick, le maître de la perspective

Orange Mécanique est un chef d'oeuvre dans tous les domaines. L'histoire basée sur la violence et son soit-disant remède miracle est très captivante. Mais ce qui rend Orange Mécanique unique est son esthétique avec son incroyable largeur de champ (obtenue grâce à l'utilisation d'objectifs grand angle). Depuis 2001, l'Odyssée de l'espace,... Lire l'avis à propos de Orange mécanique

6
Avatar TheBirthOfANation
10
TheBirthOfANation ·

La violence crée l'ultraviolence.

Je viens de faire connaissance avec Alex DeLarge. Un type formidable. Je ne l'oublierai pas de sitôt. La première fois que je l'ai vu, ce n'est en fait pas réellement lui que j'ai vu. Ces deux yeux, l'un avec les cils maquillés en noirs, l'autre sans rien. Le tout formant un regard agrippant le mien, et je me sentit alors obligé de le regarder, comme si une machine de torture... Lire la critique de Orange mécanique

6 3
Avatar El_Pico
9
El_Pico ·

On n'a pas fini de parler d'Orange Mécanique

On n'a pas fini de parler d'Orange Mécanique. Sa portée esthétique, sa réflexion philosophique, sa critique sociétale dans le cadre du début des années 70. Tout cela nous conduit, à de nombreuses reprises, à revenir à Orange Mécanique, qui constitue un sommet indéniable dans l'histoire du cinéma. Personnellement, après Django Unchained et Only God Forgives cette année, deux films qui traitent de... Lire l'avis à propos de Orange mécanique

6
Avatar Clément M
10
Clément M ·