Un petit verre de lait et ça va passer.

Avis sur Orange mécanique

Avatar Luc Le Gonidec
Critique publiée par le

Orange mécanique est une vision dystopique de notre monde moderne vu par Stanley Kubrick et Anthony Burgess en 1972, utilisant sa bouboule d'Irma, il a pas eu totalement tord notre ami barbu.

Ok, le film quand on entend parler ça se résume à une bande de jeunes portant des chapeaux, tabassant des clodos et violent des femmes bien placés, pas très ressemblant à nos activités de "jeunes" de la génération Y mais le film ne traite pas de pronostics de ce qui va arriver mais plutôt dénonce de ce qui pourrait arriver.

Via les traits de l'acteur Malcolm Mc Dowell incarnant le chef de la petite bande, Kubrick traite de la violence et le sexe qui s'infiltre dans les fondations d'une société anglaise qui se pourrit, favorisant les jeunes et laissant à la traîne les plus vieux.

Orange mécanique dérange et surprend toujours, même après quarante ans dans les dents, le film reste une claque immense, notamment la scène de viol dans la maison du couple sous "Singin' in the rain".

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1815 fois
16 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Luc Le Gonidec Orange mécanique