Affiche Orlando

Critiques de Orlando

Film de (1993)

Critique de Orlando par Sophia

Vision de la femme enfermée dans la société se libérant au fil du temps et des siècles, Orlando est une ouvre originale, et le ton oscillant entre l'humour et le sérieux, entre le poétique et le mystère attire autant qu'il interroge. Lire la critique de Orlando

2
Avatar Sophia
7
Sophia ·

« Nous sommes liés »

Orlando fond et confond les genres, qu’ils soient sexuels ou cinématographiques, au nom d’une peinture du cœur humain dans ce qu’il a de plus solitaire et pourtant tendu vers l’attachement. Il s’ouvre et se referme sur le même plan qui résume parfaitement l’entreprise poursuivie par Virginia Woolf dans son roman : Orlando s’adosse à un chêne et trouve là un moment de répit, un... Lire l'avis à propos de Orlando

2
Avatar Fêtons_le_cinéma
6
Fêtons_le_cinéma ·

Ne laisse pas indifférent(e)

C'est suite à la vision du film Vita & Virginia de Chanya Button que j'ai décidé qu'il était temps : une commande Amazon plus tard, me voilà en possession du DVD! Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre néanmoins j'étais loin d'imaginer un tel film. Audacieux et expérimental c'est pour moi, comme j'aime les appeler, un véritable "objet cinématographique".... Lire la critique de Orlando

Avatar Sybille Guerriero
7
Sybille Guerriero ·

Rétro, arty, expérimental mais pourtant actuel

Aussi moderne que la prose de Virginia Woolf, le classique de Sally Potter prend des partis pris audacieux : changements de genre, contemplation, narration interrompue, regards face caméra,... Mais ses expérimentations, qu'on pourrait soupçonner de pures facéties arty, transportent son film au-delà de la simple esbroufe ornementale, elles servent le sujet atypique du roman original et... Lire l'avis à propos de Orlando

1
Avatar monsieurlemercoeur
8
monsieurlemercoeur ·

Trop gentil pour être anglais

Le film est définitivement étrange. Le héro anglais est beaucoup trop gentil, faible et intellectuel pour être anglais. Une vie trop longue, discussion avec la caméra, lent, le film avance pendant des siècles. Tilda a quand même de délicieuses qualités. Lire la critique de Orlando

Avatar serge_la
5
serge_la ·