Fenêtre sur plage

Avis sur Ostende

Avatar Moizi
Critique publiée par le

Découvert sur Mubi parce que le pitch de la fille qui s'ennuie et qui observe les gens à son hôtel et se met à fantasmer un peu sur leur vie, leurs relations m'intéressait pas mal, surtout que je ne connais pas le cinéma argentin. Cependant c'est vraiment chiant comme film. En fait c'est un film sans budget et ça se voit. Tous les plans sont de simples champ contre champ absolument banals où s'enchaînent les gros plans sur des acteurs qui ne jouent pas spécialement mal et qui respirent la beauté des gens ordinaires, mais qui n'ont rien d'intéressant à dire et à faire.

En fait le film se veut minimaliste, épuré, tout en gardant un côté assez réaliste, sauf qu'en fait jamais dans la vraie vie une conversation aussi chiante (en gros c'est que des longs monologues sur du vent) ne peut se terminer sans que la personne en face n'essaye de couper la parole pour faire avancer le sujet. Ici c'est réellement pénible.

Ce qui fait que très vite je sors du film, c'est pas intéressant. Ces personnages rien ne me relie ou ne m'attache à eux parce qu'ils ne font rien, ne disent rien qui pourraient me permettre d'avoir un intérêt. C'est juste une fille qui regarde par la fenêtre de son hôtel, qui regarde ensuite des sur la plage et c'est tout. C'est lent, atrocement lent...

Dire que la réalisatrice n'a pas le talent d'Hitchcock c'est évident, mais dans Fenêtre sur cour, Hitchcock réussissait à faire tenir en haleine son spectateur, à faire en sorte que le personnage de James Stewart ait la sympathie du public et surtout que nous on se demande ce qu'il peut bien se passer dans l'immeuble en face. Là on s'en fout parce qu'aucun personnage n'existe. La faute à une réalisation mollassonne et comme dit des dialogues peu inspirés.

Le film se termine sur un plan séquence fixe qui montre bien à quel point le film se prenait au sérieux. Et c'est vraiment dommage parce qu'il y avait quelque chose à faire avec cette histoire, mais il aurait fallu la raconter autrement et surtout avoir des idées de mise en scène.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 190 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Moizi Ostende